Italie : la commandante du Sea Watch interpellée à Lampedusa

Carole Rackete, capitaine du bateau Sea Watch transportant des migrants, a été arrêtée par la police italienne ce samedi 29 juin.

France 3

En Italie, à Lampedusa, la commandante Carole Rackete n'a pas attendu bien longtemps avant d'être interpellée par les forces de polices italiennes. Ces dernières lui reprochent d'avoir forcé le passage et amené en Italie des migrants à bord du Sea Watch, son bateau. Une décision qui avait été condamnée par le gouvernement italien.

Accueillie par des applaudissements à son arrivée au port, cette militante écologiste est en train de devenir un symbole de la lutte pour le sauvetage des migrants. Face aux fortes chaleurs actuelles, il était devenu indispensable selon elle de ramener ces individus sur le sol italien afin qu’ils soient soignés. Certains ont d'ailleurs été pris en charge par les autorités italiennes.

Une "emmerdeuse" selon Matteo Salvini

Le bras de fer entre le Sea Watch et le gouvernement italien dure depuis le 12 juin. Refusant d'accueillir le bateau, le ministre de l'Intérieur Matteo Salvini avait même qualifié la capitaine d'"emmerdeuse". Il s'est donc félicité de l'arrestation de Carole Rackete ce samedi. "C'est un acte criminel, un acte de guerre. Maintenant, nous l'avons arrêtée et elle va rester en garde à vue à Lampedusa", a-t-il annoncé dans une vidéo publiée sur son compte Twitter.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une photo non datée de la capitaine du bateau \"Sea-Watch 3\", Carola Rackete.
Une photo non datée de la capitaine du bateau "Sea-Watch 3", Carola Rackete. (SEA WATCH / AFP)