Grèce : une cinquantaine de migrants portés disparus après le naufrage de leur bateau en mer Egée

Vingt-neuf personnes ont pu être secourues par les garde-côtes grecs, mercredi matin.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des migrants secourus en mer Egée arrivent sur l'île de Mykonos, en Grèce, le 19 juin 2022. (HELLENIC COAST GUARD / AFP)

"Jusqu'à 50 personnes sont portées disparues" dans le naufrage d'un bateau de migrants au large de l'île grecque de Karpathos, en mer Egée, a annoncé une responsable des garde-côtes grecs mercredi 10 août. "Vingt-neuf personnes, des Afghans, Irakiens et Iraniens, ont été sauvés", a-t-elle précisé. Le bateau naufragé avait appareillé de la ville turque d'Antalya et avait pour destination l'Italie.

Quatre bateaux qui naviguaient dans la zone du naufrage, deux patrouilleurs des garde-côtes et un hélicoptère de l'armée de l'air ont participé aux recherches des disparus mercredi matin. Mais les opérations étaient entravées par des vents forts de 40 à 50 km/h (7 sur l'échelle Beaufort), a précisé un autre porte-parole des garde-côtes, soulignant que "de nombreux naufragés ne portaient pas de gilets de sauvetage".

La traversée périlleuse des quelques milles nautiques qui séparent les îles grecques et les côtes turques en mer Egée coûte la vie à de nombreux migrants et réfugiés qui tentent de passer en Europe à bord d'embarcations de fortune. Depuis janvier 2022, 64 personnes ont péri en Méditerranée orientale, dont huit dans un naufrage au large de l'île grecque de Mykonos, survenu le 19 juin. En 2021, le nombre de migrants lors de tentatives de traversée dans cette zone était de 111, selon les données de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Migrants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.