Des migrants passent en force en Espagne par l'enclave de Ceuta

Une centaine de migrants a forcé le passage de l'enclave espagnole de Ceuta. L'Espagne est redevenue depuis juin la première porte d'entrée des migrants en Europe.

France 2

Ils courent et laissent exploser leur joie. Au terme d'un périple parfois long de plusieurs mois, ces migrants ont atteint leur but : rejoindre l'Europe. Brandissant des drapeaux, embrassant le sol, ils viennent de pénétrer dans l'enclave espagnole de Ceuta, frontalière du Maroc. Certains sont blessés, épuisés. Leurs vêtements sont lacérés. Ils ont forcé la frontière en escaladant cette double clôture de six mètres de haut, hérissée de barbelés.

Des jets d'excréments et d'acides

Pour éviter que la Garde civile ne s'approche de la zone où se produisait la tentative d'entrée irrégulière, les migrants ont jeté sur les agents des récipients en plastique remplis d'excréments, de sang, de chaux vive et d'acides. Sept policiers espagnols ont également été blessés en tentant de stopper leur entrée irrégulière sur le territoire espagnol. Plus de 28 000 migrants sont arrivés en Espagne, redevenue depuis juin la première porte d'entrée de l'immigration clandestine en Europe.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants africains perchés sur une barrière à la frontière entre le Maroc et l\'Espagne attendent d\'être récupérés par des gardes civils espagnols qui les ont repérés, Melilla (Espagne), le 22 octobre 2014.
Des migrants africains perchés sur une barrière à la frontière entre le Maroc et l'Espagne attendent d'être récupérés par des gardes civils espagnols qui les ont repérés, Melilla (Espagne), le 22 octobre 2014. (REUTERS)