Migrants : la France accueillera des passagers du "Lifeline"

Après avoir finalement accosté à Malte, certains migrants du Lifeline seront accueillis en France.

FRANCE 2

La France accueillera des migrants du Lifeline. Emmanuel Macron l'a annoncé mardi 26 juin afin de trouver une solution rapide pour les migrants qui errent en mer depuis une semaine. À Rome, en Italie, le journaliste François Beaudonnet explique : "Le président de la République a eu des mots très durs à l'encontre de l'ONG propriétaire du Lifeline puisqu'il a dit que le bateau n'avait respecté aucune règle, qu'il avait coupé ses radars pour ne pas être visibles des garde-côtes libyens. C'est là le cœur du problème. Jusqu'à présent, les sauvetages en Méditerranée étaient coordonnés par un centre qui se trouve à Rome. Dorénavant, ils seront coordonnés par la Libye."

Les ONG s'insurgent

Les ONG sont vent debout contre ces décisions. Pour elles, cela pose deux problèmes, comme l'explique le journaliste : "D'abord, les garde-côtes ont souvent fait preuve de violence au cours des sauvetages. Ensuite, les réfugiés sont ramenés vers la Libye et retournent vers l'enfer qu'ils ont quitté. C'est en tout cas la nouvelle politique européenne, celle qui sera appliquée."

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants à bord du \"Lifeline\" sur une photo fournie par l\'ONG allemande le 22 juin 2018.
Des migrants à bord du "Lifeline" sur une photo fournie par l'ONG allemande le 22 juin 2018. (HERMINE POSCHMANN / MISSION LIFELINE / AFP)