Cet article date de plus de huit ans.

Messe de Noël: le pape s'inquiète du rejet de Dieu en Occident

Devant 10.000 personnes, Benoît XVI a célébré lundi soir sa huitième messe de Noël en la basilique Saint-Pierre de Rome. Au cours de son homélie, il a insisté sur la difficulté pour les fidèles comme pour les non-croyants de laisser une place à Dieu dans le monde moderne.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

"Plus vite nous pouvons aller, plus les appareils qui nous
permettent
de gagner du temps deviennent efficaces, le moins de
temps nous
avons. Et Dieu ? La question de Dieu ne paraît
jamais urgente.  Nous sommes totalement remplis de nous-mêmes, si bien qu'il ne
reste aucun espace pour Dieu".

"Et c'est pourquoi il n'y a pas d'espace non plus pour
les autres, pour les enfants, les pauvres, les étrangers
" a déclaré le souverain pontife au cours de cette messe solennelle dans la basilique Saint-Pierre.

Et Benoît XVI  a cherché à réfuter les arguments de ceux qui pensent que les religions sont la cause des violences et des guerres:   "Dans l'Histoire,  le monothéisme a servi de prétexte à l'intolérance et à la violence , une religion peut devenir malade : il n'est pourtant pas vrai que le non à Dieu rétablirait la paix. Si la lumière de Dieu s'éteint, la dignité divine de l'homme s'éteint".

Au cours de cette messe concélébré avec une trentaine de cardinaux, le pape a aussi prié pour la paix en Palestine, en Syrie, au Liban et en Irak.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.