DIRECT. Nouvel An : "Plus de 100 000 policiers et gendarmes" mobilisés en France, annonce Bernard Cazeneuve

Le ministre de l'Intérieur assure qu'"il n'y a pas de menace précise" d'attentat, mais que les forces de l'ordre seront mobilisées en nombre.

Des policiers regroupés sur la place de la République, à Paris, le 30 décembre 2015.
Des policiers regroupés sur la place de la République, à Paris, le 30 décembre 2015. (MICHEL STOUPAK / CITIZENSIDE.COM / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

"Plus de 100 000 policiers et gendarmes" sont mobilisés sur le territoire national pour la nuit de la Saint-Sylvestre, un mois et demi après les attentats de Paris et de Saint-Denis, a annoncé jeudi 31 décembre le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve. L'Europe est sous haute surveillance pour le Nouvel An, alors qu'un nouveau coup de filet antiterroriste est survenu en Belgique. 

Cazeneuve rassure. "Il n'y a pas de menace précise" d'attentat, a précisé Bernard Cazeneuve, mais "une menace générale sur l'ensemble des capitales européennes avec des messages de Daech qui sont envoyés", a ajouté le ministre lors d'un déplacement à Domont (Val-d'Oise).

L'Europe sous haute surveillance pour le Nouvel An. A Paris, Londres, Madrid et Berlin, des mesures de sécurité drastiques ont été prises pour éviter toute attaque pendant les festivités de la fin de l'année. A Bruxelles, le feu d'artifice a été annulé.

Des auditions en cours. Six personnes ont été arrétées jeudi dans l'enquête sur les menaces d'attentat à Bruxelles pour le Nouvel An. Elles sont en ce moment en train d'être entendues par les enquêteurs.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #ATTENTATS

20h04 : "Je n'accepterai jamais qu'on puisse opposer les Français entre eux. Nous diviser, c'est ce que cherchent les terroristes."


20h03 : "Nous n'en avons pas terminé avec le terrorisme, la menace elle est toujours là. (...) Nous déjouons régulièrement des attaques".

17h50 : L'homme arrêté aux Etats-Unis, Emanuel Lutchman, prévoyait une attaque à la machette dans un restaurant de l'Etat de New York, précise NBC News (en anglais). Selon la chaîne, l'individu, âgé de 25 ans, converti à l'islam, souffre de problèmes mentaux.

17h48 : Un homme soupçonné de préparer une attaque contre des civils a été arrêté à Rochester, dans l'Etat de New York (Etats-Unis), annonce le département de la Justice américain.

17h22 : Opération communication pour le gouvernement, qui a lancé des comptes "Stop djihadisme" sur les réseaux sociaux. L'exécutif en profite pour rappeler qu'en 2015, 13 attentats ont été "déjoués ou empêchés" sur le territoire.

17h07 : #FIERS DE NOS SOLDATS nous pensons à ceux qui se dévouent pour notre sécurité. Bon réveillon !

17h06 : Il faut que nous ayons des pensées de reconnaissance pour tous ces policiers gendarmes militaires qui n'auront aucune vie de famille ni de fête pour assurer notre sécurité dans une joie déjantée ; nous devons les admirer ;

17h07 : A Paris et dans la petite couronne, ce sont 11 000 membres des forces de sécurité qui sont mobilisés pour la Saint-Sylvestre. A quelques heures du passage à 2016, @anonyme et @thomas leur rendent hommage.

16h43 : Le ministre de l'Intérieur se veut rassurant et rappelle que plus de "100 000 policiers et gendarmes" et "39 500 sapeurs-pompiers" sont mobilisés sur l'ensemble du territoire pour l'occasion.

16h42 : #NOUVEL_AN Selon Bernard Cazeneuve, "il n'y a pas de menace précise" d'attentat en France à l'occasion de la Saint-Sylvestre.

13h40 : Sur Twitter, un journaliste donne des précisions sur l'entourage d'Ayoub B., le jeune homme interpellé, hier à Molenbeek (Belgique), dans l'enquête sur les attentats de Paris.

12h59 : Johnny Hallyday chantera Un dimanche de janvier pour commémorer les attentats de janvier 2015, le 10 janvier, place de la République à Paris.

12h12 : Ces six personnes sont actuellement entendues, indique le parquet fédéral belge. Rappelons que deux hommes sont déjà inculpés dans ce dossier de menaces d'attentats à Bruxelles.

12h04 : Six nouvelles personnes ont été interpellées dans le cadre de l'enquête sur les menaces d'attentat à Bruxelles pour le Nouvel An.

11h30 : .@fhollande "Jamais ils ne nous empêcheront de vivre, de vivre comme nous en avons décidé, de vivre librement" https://t.co/WUFLKcXa34

11h30 : Le compte Twitter Stop jihadisme, lancé ce matin par le gouvernement, reprend pour l'instant des discours de François Hollande et Manuel Valls. Voici quelques tweets.

11h29 : Le gouvernement veut diffuser "un contre-discours face à la propagande des organisations terroristes islamistes". Il vient donc de lancer un site officiel "Stop jihadisme". Un compte Twitter l'accompagne.



11h00 : Il n'y a pas que les restaurateurs qui font grise mine. Les réservations dans les hôtels parisiens, habituellement complets, sont en baisse de 30% à 40%. Pour l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (Umih) en Ile-de-France, il s'agit d'une conséquence de la peur liée aux attaques de Paris.

10h50 : "C'est le calme plat, plus personne ne veut venir à Paris". Plus d'un mois après les attentats de Paris, les réservations dans la plupart des restaurants et hôtels de la capitale sont en chute libre. Les professionnels du secteur m'ont livré leurs impressions.

(MAXPPP)

10h42 : Au total, une dizaine de téléphones portables ont été saisis, hier, lors de la perquisition à Molenbeek. Selon les médias belges, elle a eu lieu dans la maison déjà fouillée trois jours après les attentats de Paris.

10h22 : La dixième personne arrêtée à Bruxelles est un jeune homme de 22 ans, Ayoub B. Il a été arrêté, hier, lors d'une perquisition à Molenbeek, puis placé en détention provisoire, indique le parquet belge.

10h22 : Une dixième personne est inculpée à Bruxelles, pour "assassinats terroristes" dans l'enquête sur les attentats de Paris, indique le parquet belge.

09h29 : Charaffe El-Mouadan, 26 ans, a été tué par un raid américain avant-hier, en Syrie. Ce jihadiste français était lié à Samy Amimour, un des kamikazes du Bataclan. France 3 fait son portrait.