Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Regain de tension après une fusillade dans l'est de l'Ukraine

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
MARTINE LAROCHE-JOUBERT, CHRISTOPHE KENCK - FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Un violent accrochage autour d'un barrage érigé par des séparatistes a fait cinq morts.

Cinq personnes ont été tuées près de Sloviansk (Slaviansk, en russe), dans l'est de l'Ukraine, dans l'attaque d'un barrage tenu par des séparatistes pro-Russes. Moscou accuse les nationalistes ukrainiens, tandis que Kiev dénonce une mise en scène russe.

Un accroc à la trêve de Pâques

Cet accrochage intervient en dépit de la trêve proclamée pour Pâques par le pouvoir central à Kiev et ravive les tensions autour des nombreux barrages érigés par les pro-russes dans l'est de l'Ukraine.

Trois des victimes sont des séparatistes, les deux autres appartenaient au groupe qui a attaqué le checkpoint. "Ce sont des bandits de Pravy Sektor", des nationalistes ukrainiens, raconte un retraité âgé de 62 ans, qui déclare avoir assisté à l'assaut. Mais aucun groupe n'était présent sur les lieux "en dehors de saboteurs et de criminels soutenus et armés par des membres du GRU russe", la direction des renseignements des forces armées russes, selon les services de sécurité ukrainiens.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.