Vidéo Plus de 3000 réfugiés décédés en mer en 2021, un bilan encore plus dramatique qu’en 2020

Publié
BRUT
Article rédigé par

En 2021, deux fois plus de réfugiés ont trouvé la mort en mer qu’en 2020 selon le HCR de l’ONU. Deux tiers d’entre eux sont décédés en mer Méditerranée, les autres sont morts dans l’océan Atlantique.

“Ils font face à des dangers multiples, aux mains très souvent de trafiquants”

Selon le dernier rapport de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), plus de 3000 personnes ont trouvé la mort en mer en 2021.

Conflits, pandémie, changement climatique, guerre en Ukraine… Céline Schmitt, porte-parole du HCR revient sur les différents facteurs qui expliquent l’augmentation globale du nombre de réfugiés dans le monde.

“Il faut trouver des alternatives à ces routes extrêmement dangereuses. Mais aussi pour les personnes qui les prennent, la priorité absolue, c’est sauver des vies” affirme Céline Schmitt.

 “Quand on parle avec les réfugiés, la première chose qu’ils nous disent, c’est ‘On veut la paix, on veut rentrer chez nous’”.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.