VIDEO. McDonald's quitte la Crimée

L'enseigne Mac Donald's va quitter "temporairement" la Crimée, désormais territoire russe. Dans le même temps, la Russie a annoncé une augmentation de 80 % du prix du gaz livré à l'Ukraine.

France 3

Sans prévenir, l'Américain McDonald's a fermé "temporairement" ses trois enseignes en Crimée, la péninsule ukrainienne devenue russe. Une nouvelle accueillie avec ironie par les habitants. "C'est une bonne nouvelle pour tous ceux qui font attention à leur santé, à ce qu'il mange", estime un Criméen. 

Pour justifier cette fermeture, le géant du fast-food évoque des raisons de fabrication tout en proposant à ses employés d'aller travailler en Ukraine. Certains y voient une décison politique. Depuis son annexion, la Crimée est au coeur d'une crise diplomatique entre les Etats-Unis et la Russie. Le célèbre sandwich américain risquerait-il de devenir un enjeu économique entre les deux puissances ? L'ultranationaliste russe Vladimir Jirinovski suggère ainsi que la Russie ferme également les enseignes McDonald's sur son terrritoire. 

Plus grave que de se passer de hamburgers, l'Ukraine est désormais privée du gaz russe très bon marché. Moscou vient d'augmenter de 80% son prix. 

 

Un homme passe devant une affiche représentant le territoire de la Crimée aux couleurs de la Russie, à Sébastopol (Ukraine), le 11 mars 2014.
Un homme passe devant une affiche représentant le territoire de la Crimée aux couleurs de la Russie, à Sébastopol (Ukraine), le 11 mars 2014. (VIKTOR DRACHEV / AFP)