Cet article date de plus de six ans.

Ukraine : plus de 5 000 personnes ont été tuées depuis le début du conflit en avril 2014

Ce bilan de l'OSCE, dévoilé jeudi, intervient alors qu'au moins 34 personnes sont mortes dans l'est du pays au cours des dernières vingt-quatre heures.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des soldats ukrainiens combattent des séparatistes pro-russes près de Donetsk, le 21 janvier 2015. (REUTERS)

Un chiffre édifiant. Plus de 5 000 personnes ont été tuées depuis le début du conflit qui oppose l'armée ukrainienne et les séparatistes pro-russes dans l'est de l'Ukraine, depuis avril 2014, selon un décompte publié par l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), jeudi 22 janvier. Ce bilan intervient alors qu'au moins 34 personnes – civils ou militaires – ont été tuées ces dernières vingt-quatre heures.

"La situation empire vraiment. On le voit avec le nombre croissant de victimes civiles, qui est très important. Le nombre de victimes, selon l'ONU, est de plus de 5 000 personnes et 10 000 blessés", a déclaré le porte-parole de la mission de l'OSCE en Ukraine, Michael Bociurkiw, sur la radio ukrainienne Radio News.

Mouvements de troupes pro-russes

Mercredi, les ministres ukrainien, russe, français et allemand des Affaires étrangères ont appelé ensemble depuis Berlin à la fin des hostilités et au retrait des armes lourdes. Mais sur place, les mouvements de troupes et les affrontements se poursuivent. Kiev a accusé mardi la Russie d'avoir directement attaqué ses troupes dans l'Est séparatiste du pays, ce qu'a nié Moscou.

Sans compter que les autorités ukraniennes affirment que sept cents soldats russes sont entrés en Ukraine. Ce qu'a encore démenti le Kremlin malgré les images tournées par Reuters.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.