Cet article date de plus de sept ans.

Ukraine : l'ONU craint le "retour à une guerre totale" dans l'Est

Alors que l'Otan a confirmé l'entrée de troupes russes sur le territoire ukrainien, Kiev se prépare au combat.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des soldats ukrainiens s'exercent à Kharkov, en Ukraine, le 12 novembre 2014. (SOFIA BOBOK / ANADOLU AGENCY / AFP)

L'ONU "est très inquiète du risque d'un retour à une guerre totale" en Ukraine. Après la confirmation, par l'Otan, de l'entrée de troupes russes dans l'Est séparatiste, le Conseil de sécurité s'est réuni d'urgence, mercredi 12 novembre.

Le secrétaire général adjoint aux Affaires politiques, Jens Anders Toyberg-Frandzen, a aussi évoqué deux autres scénarios : "Un conflit gelé et persistant qui maintiendrait le statu quo dans le sud-est de l'Ukraine pendant les années ou les décennies à venir", ou bien "un conflit qui continue à bas bruit de cette manière pendant des mois, avec des combats sporadiques de faible intensité suivis de périodes où les hostilités et les pertes humaines augmentent".

Cette réunion d'urgence avait été convoquée à la demande des Etats-Unis, pour examiner des accusations d'incursions militaires russes dans l'est de l'Ukraine. L'OSCE a déployé 261 observateurs internationaux en Ukraine, dont 112 dans l'Est, où un fragile cessez-le-feu entre rebelles pro-russes et armée ukrainienne, décrété début septembre, est violé quotidiennement.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.