Ukraine : Kiev et les séparatistes pro-russes s'accordent sur un cessez-le-feu

Les pourparlers pour une paix dans la région avaient débuté à Minsk un peu plus tôt dans l'après-midi dans le cadre du "groupe de contact" réunissant la Russie, l'Ukraine, les séparatistes et l'OSCE.

Un militaire ukrainien, le 5 septembre 2014 à Marioupol, un port stratégique de l\'est de l\'Ukraine, où les combats continuent avec les séparatistes malgré la signature d\'un cessez-le-feu.
Un militaire ukrainien, le 5 septembre 2014 à Marioupol, un port stratégique de l'est de l'Ukraine, où les combats continuent avec les séparatistes malgré la signature d'un cessez-le-feu. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)

Selon les séparatistes pro-russes et le président ukrainien, Petro Porochenko, le pouvoir central ukrainien et les rebelles sont parvenus à un accord de cessez-le-feu, vendredi 5 septembre à Minsk (Biélorussie), où les belligérants du conflit ukrainien étaient réunis pour discuter de la fin des combats dans l'est du pays. Le texte mentionne explicitement les régions de Louhansk et Donetsk, mais ne cite pas Marioupol, où les séparatistes combattent toujours pour prendre ce port stratégique qui leur donnerait accès à la Crimée.

Ce cessez-le-feu serait un succès pour les séparatistes et Moscou, car il entérinerait la perte pour Kiev de nombreuses villes dans l'Est, après l'avancée victorieuse des rebelles, aidés selon les Occidentaux par des militaires russes sur place.

Les pourparlers pour une paix dans la région avaient débuté à Minsk un peu plus tôt dans l'après-midi dans le cadre du "groupe de contact" réunissant la Russie, l'Ukraine, les séparatistes et l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe.