Cet article date de plus de six ans.

Ukraine : Fillon demande "un peu plus de psychologie à l'égard des Russes"

Dans une interview accordée à "Sud-Ouest", l'ancien Premier ministre prône le respect et la fermeté face à Moscou. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président russe Vladimir Poutine (G) et l'ancien Premier ministre français François Fillon, le 21 mars 2013 à Moscou (Russie).  (ALEXEY DRUZHININ / RIA-NOVOSTI / AFP)

"Un peu plus de psychologie à l'égard des Russes de la part des dirigeants européens permettrait d'aplanir nombre de difficultés." Dans une interview à Sud-Ouest (lien abonnés), jeudi 6 mars, l'ancien Premier ministre François Fillon appelle les dirigeants européens à faire preuve de plus de psychologie face à la Russie dans la crise ukrainienne.

Le gouvernement français et sa majorité "ont tendance à considérer que le président [russe] n'est pas fréquentable alors que la géopolitique commande de discuter avec lui", estime notamment le député UMP de Paris, qui ne cache pas sa proximité avec Vladimir Poutine. "Les Russes ne sont pas irresponsables. Il faut leur parler avec fermeté et respect", conseille-t-il à quelques heures d'une réunion extraordinaire à Bruxelles. 

L'ancien chef de gouvernement de Nicolas Sarkozy appelle l'Union européenne, l'Ukraine et la Russie à se mettre autour de la table pour discuter des garanties qui peuvent être accordées aux populations russophones, notamment en Crimée. Et d'asséner : "Pour le moment, on est en train de créer, par une série de maladresses de part et d'autre, un climat d'affrontement entre l'Europe et la Russie qui est inquiétant."

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.