Sommet du G7 : les dirigeants espèrent élargir le front contre Vladimir Poutine

Publié
Sommet du G7 : les dirigeants espèrent élargir le front contre Vladimir Poutine
franceinfo
Article rédigé par
V. Astruc - franceinfo
France Télévisions

Les dirigeants du G7, réunis en Allemagne depuis dimanche 26 juin, doivent convaincre les pays émergents de soutenir les sanctions contre la Russie.

Les dirigeants du G7 ont invité des pays émergents à prendre part aux discussions, lundi 27 juin. "En accueillant les chefs d’État et de gouvernement indien, sénégalais et sud-africain, le G7 espère élargir le front contre Vladimir Poutine", a expliqué la journaliste Valérie Astruc, envoyée spéciale en Allemagne, ce lundi. "Le camp occidental a besoin de ces pays pour que les sanctions contre la Russie soient efficaces. Or, ces puissances émergentes sont déjà tentées de s’approvisionner en pétrole russe, sans compter que l’Inde a interdit les exportations de ses propres céréales, ce qui alimente la flambée des cours des denrées alimentaires", a précisé la journaliste. 

Certains pays émergents ont reçu Vladimir Poutine en visioconférence

"Mais ces pays ont refusé de voter la condamnation de la Russie à l’ONU (Organisation des nations unies) et certains d’entre eux ont reçu, il y a quatre jours, en visioconférence Vladimir Poutine", a ajouté Valérie Astruc. "Pour attirer ces pays qui subissent de plein fouet la crise alimentaire, le G7 a promis de débloquer 45 milliards d’euros pour éviter une famine mondiale", a conclu la journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.