Russie : plus de 75 000 euros aux familles de certains soldats morts en Ukraine ou en Syrie

Le président russe, Vladimir Poutine, a signé un décret pour indemniser les familles des soldats de la Garde nationale, une unité créée en 2016.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des soldats de la Garde nationale russe, le 20 octobre 2021 à Moscou (Russie). (ALEXANDER NEMENOV / AFP)

Les familles de soldats de la Garde nationale russe morts en Ukraine ou en Syrie recevront une compensation de cinq millions de roubles (75 900 euros au taux actuel), aux termes d'un décret signé lundi 6 juin par Vladimir Poutine. En avril, un décret similaire avait déjà été signé par le président russe à destination des garde-frontières en poste aux abords du territoire ukrainien, ainsi que des "volontaires" morts dans le cadre de l'offensive russe en Ukraine.

La Garde nationale russe a été créée en 2016. Chargée de s'occuper des tâches normalement dévolues aux forces antiémeutes et aux unités d'élite de la police, telles que le maintien de l'ordre public, elle dépend directement du chef de l'Etat russe.

Les responsables russes sont restés très discrets sur le nombre des morts au sein de la Garde nationale en Ukraine ou en Syrie. Fin mars, le ministère de la Défense avait annoncé que 1 351 soldats, toutes unités confondues, avaient été tués sur le sol ukrainien, les experts et les responsables occidentaux estimant que leur nombre réel est beaucoup plus élevé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.