Rébellion de Wagner : "La faiblesse de la Russie est évidente", estime Volodymyr Zelensky

Dans sa première réaction à la rébellion armée lancée par le chef de Wagner, le président ukrainien a noté que celui qui "choisit le chemin du mal, s'autodétruit".
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, durant un appel avec le Premier ministre britannique, Rishi Sunak, le 19 juin 2023 à Kiev. (UKRAINIAN PRESIDENTIAL PRESS SECRETARY / AFP)

La rébellion armée du groupe Wagner illustre la faiblesse de la Russie, pays plongé dans "le mal et le chaos", a estimé, samedi 24 juin, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky. Dans sa première réaction à l'action lancée par le chef de Wagner, le président ukrainien a noté que celui qui "choisit le chemin du mal s'autodétruit", faisant référence à Vladimir Poutine. Ce dernier "envoie des centaines de milliers de personnes à la guerre pour finalement se barricader dans la région de Moscou pour se protéger de ceux qu'il a lui-même armés", juge le chef d'Etat.

>> Guerre en Ukraine : Suivez en direct les dernières infos sur la rébellion de Wagner contre le commandement de l'armée russe

"La faiblesse de la Russie est évidente. Une faiblesse totale", a-t-il estimé dans un message sur les réseaux sociaux. "Il est tout aussi évident que l'Ukraine est capable de protéger l'Europe contre une contamination par le mal et le chaos russes". "La Russie a utilisé la propagande pour masquer sa faiblesse et la stupidité de son gouvernement. Et maintenant, le chaos est tel que plus personne ne peut mentir à son sujet", a-t-il ajouté.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.