Cet article date de plus de sept ans.

Le convoi humanitaire russe franchit la frontière ukrainienne

Les camions étaient stationnés à la frontière depuis plus d'une semaine. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les camions du convoi humanitaire russe se dirigent vers un garde-frontière ukrainien, le 21 août 2014 dans les environs de la ville frontalière de Donetsk (Russie). (ALEXANDER DEMIANCHUK / REUTERS)

"La Russie a décidé d'agir." Le ministre russe des Affaires étrangères a annoncé l'envoi en territoire ukrainien des premiers camions de son convoi d'aide humanitaire, vendredi 22 août. Un photographe de l'AFP a vu les premiers camions blancs s'ébranler et passer le poste-frontière russe de Donetsk, qui porte le même nom que le principal fief insurgé en Ukraine. Le convoi était stationné à la frontière depuis plus d'une semaine, car les autorités ukrainiennes craignent que le convoi ne serve de prétexte à une intervention russe. Elles ont averti que l'acheminement de l'aide ne se ferait qu'avec des "garanties" pour sa sécurité. 

Moscou affirme que "toutes les garanties indispensables ont été données" et que "l'itinéraire" prévu pour le convoi a été "vérifié" par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR). "Tous les prétextes pour retarder la livraison de l'aide aux zones en situation de catastrophe humanitaire ont été épuisés. Notre convoi chargé d'aide humanitaire se met en mouvement en direction de Louhansk", dans l'est de l'Ukraine, a indiqué le ministère des Affaires étrangères.

De premiers camions du convoi avaient été inspectés jeudi par les gardes-frontières et les douaniers ukrainiens, une procédure indispensable pour que le CICR puisse ensuite distribuer l'aide. Mais vendredi matin, une porte-parole du CICR avait indiqué à l'agence russe Interfax que l'organisation ne disposait pas encore de "garanties de sécurité" et qu'elle n'escorterait pas le convoi humanitaire russe en Ukraine.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.