"J’aime mon pays même si en ce moment il fait du mal" plaide Maria Passer, photographe russe qui expose au Havre

La jeune photographe moscovite est l’invitée d’honneur de la 15e édition de "Are you experiencing". Un événement phare du Havre qui présente, chaque année, le travail de professionnels dans différents lieux de la ville.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Clichés de Maria Passer  (Maria Passer)

Are you experiencing a été créé en 2007. Cette année, 42 photographes exposent leurs œuvres un peu partout dans la ville, dans des galeries d’art, lieux culturels ou cafés. Malgré la guerre en Ukraine, Maria Passer a tout mis en œuvre pour honorer son invitation.

{}
FTR

Présente malgré le conflit 

Venir en France n’a pas été chose aisée pour la jeune femme.  Pour arriver jusqu’au Havre, elle a quitté Moscou mi-février et a passé plusieurs semaines en Arménie avant de trouver un billet d’avion. "Je suis allée en Géorgie et j’ai pris un vol pour Istanbul, puis pour la France" raconte Maria Passer qui ajoute être "très fière et heureuse" d’être ici pour sa première exposition à l’étranger.

La jeune photographe de 27 ans qui a travaillé pour The Times, The Sun, The Daily Mail, CNN et d’autres médias internationaux a été invitée, il y a un an, par les organisateurs de la manifestation. Bien avant que la Russie décide d’envahir l’Ukraine. Un conflit qui ne les a pas fait changer d’avis. Bien au contraire car les photographies de Maria Passer montrent les lieux oubliés de la Russie de Poutine.  "Pour moi, c’est un témoignage. Ce sont des photos factuelles. Ce qui est intéressant, c’est que Maria a deux points de vue : au sol et aérien car elle utilise beaucoup de drones. Ce qui donne une dimension complètement différente aux lieux géographiques" rapporte Charles Maslard, président de Are you experiencing.

Usines et mines abandonnées 

Des bâtiments figés par la froid, des immeubles et des usines désaffectés. Maria Passer a parcouru son pays, dès l’âge de 19 ans, à la recherche de sites délaissés pour les immortaliser avec son objectif. "Un lieu abandonné peut-être magnifique, l’architecture aussi. C’est ma vision personnelle de la beauté" explique la jeune femme. Voyageuse dans l'âme, Maria Passer a sillonné plus de 30 pays et la moitié des régions de Russie. Ses photographies sont devenues célèbres après qu’elle ait visité Vorkuta, un centre minier russe moribond. "J’aime mon pays. Je voudrais que les gens voient à quel point il est immense et beau, même si en ce moment il fait du mal" conclut-elle. Les clichés de Maria Passer sont visibles à la Galerie La Glacière.

Are you experiencing. Expositions à voir du 1er au 30 avril 2022 au Havre, entrées gratuites.    

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.