Guerre en Ukraine : le procès du premier soldat russe jugé pour "crime de guerre" suspendu jusqu'à jeudi

Le sergent Vadim Chichimarine, 21 ans, a plaidé coupable d'avoir abattu un civil ukrainien, fin février.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le soldat russe Vadim Chichimarine, 21 ans, lors d'une audience préliminaire en vue de son procès au tribunal à Kiev, en Ukraine, le 13 mai 2022. (EFREM LUKATSKY / AP / SIPA)

Un militaire russe jugé pour "crimes de guerre" a plaidé coupable, mercredi 18 mai, d'avoir abattu un civil ukrainien, devant un tribunal à Kiev où se tient le premier procès de ce genre depuis le début de l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

Crâne rasé et vêtu d'un sweat-shirt à capuche, Vadim Chichimarine, 21 ans, a été transféré en début d'après-midi au tribunal de district Solomiansky, où il a comparu enfermé dans un box vitré. Après la lecture de l'acte d'accusation par le procureur, le juge lui a demandé s'il reconnaissait les faits "dans leur intégralité". "Oui", a-t-il répondu.

L'audition de l'accusé est prévue jeudi

Accusé de violation du droit de la guerre et assassinat, le militaire, originaire d'Irkoutsk, en Sibérie, encourt la prison à perpétuité. Selon l'accusation, le sergent Vadim Chichimarine a tiré à la kalachnikov sur un homme de 62 ans, qui poussait son vélo tout en téléphonant, le 28 février, dans le nord-est de l'Ukraine

Après une courte intervention de l'avocat de l'accusé, l'audience a été suspendue pour une raison inconnue. Elle reprendra jeudi avec l'audition de l'accusé, de la veuve de sa victime et de deux autres témoins.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.