Cet article date de plus de deux ans.

Guerre en Ukraine : le procès du premier soldat russe jugé pour "crime de guerre" suspendu jusqu'à jeudi

Le sergent Vadim Chichimarine, 21 ans, a plaidé coupable d'avoir abattu un civil ukrainien, fin février.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le soldat russe Vadim Chichimarine, 21 ans, lors d'une audience préliminaire en vue de son procès au tribunal à Kiev, en Ukraine, le 13 mai 2022. (EFREM LUKATSKY / AP / SIPA)

Un militaire russe jugé pour "crimes de guerre" a plaidé coupable, mercredi 18 mai, d'avoir abattu un civil ukrainien, devant un tribunal à Kiev où se tient le premier procès de ce genre depuis le début de l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

Crâne rasé et vêtu d'un sweat-shirt à capuche, Vadim Chichimarine, 21 ans, a été transféré en début d'après-midi au tribunal de district Solomiansky, où il a comparu enfermé dans un box vitré. Après la lecture de l'acte d'accusation par le procureur, le juge lui a demandé s'il reconnaissait les faits "dans leur intégralité". "Oui", a-t-il répondu.

L'audition de l'accusé est prévue jeudi

Accusé de violation du droit de la guerre et assassinat, le militaire, originaire d'Irkoutsk, en Sibérie, encourt la prison à perpétuité. Selon l'accusation, le sergent Vadim Chichimarine a tiré à la kalachnikov sur un homme de 62 ans, qui poussait son vélo tout en téléphonant, le 28 février, dans le nord-est de l'Ukraine

Après une courte intervention de l'avocat de l'accusé, l'audience a été suspendue pour une raison inconnue. Elle reprendra jeudi avec l'audition de l'accusé, de la veuve de sa victime et de deux autres témoins.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.