Guerre en Ukraine : un pays défiguré par les bombardements

Publié
Guerre en Ukraine : un pays défiguré par les bombardements
FRANCE 3
Article rédigé par
B. Barnier, V. Christophe - France 3
France Télévisions

Les bombardements se poursuivent, vendredi 25 mars, en Ukraine. En quatre semaines, le pays a peu à peu sombré, et son visage a radicalement changé. 

Le théâtre de Marioupol, en Ukraine, a été touché par une frappe russe. La mairie craint que 300 personnes aient perdu la vie. En un mois, l'Ukraine est devenue méconnaissable. Les immeubles sont balafrés par les missiles russes, les rues jonchées de débris. À Marioupol, même les écoles ne sont pas épargnées. Les salles de classe de la numéro 66 sont dévastées.

Une maternité, un stade et un pont détruits

Une maternité a également été touchée par une frappe, alors que plusieurs femmes enceintes se trouvaient à l'intérieur. À Kiev (Ukraine), un centre commercial a lui aussi été visé. Il dissimulait selon les Russes des blindés ukrainiens. Le stade Youri-Gagarine n'est plus que l'ombre de lui-même, avec une tribune pulvérisée. Des roquettes ont par ailleurs éventré la pelouse. Certaines infrastructures sont également détruites par les Ukrainiens eux-mêmes, afin de freiner l'arrivée des soldats russes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.