Guerre en Ukraine : "Plutôt mourir que d'être vos esclaves", lancent les frères Klitschko aux Russes depuis Kiev

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : "Plutôt mourir que d'être vos esclaves", lancent les frères Klitschko aux Russes depuis Kiev
France 2
Article rédigé par
A.Vahramian, S.Yassine, L.Lavieille, P.Yurov - France 2
France Télévisions

La capitale de l'Ukraine, Kiev, résiste mais subit des bombardements ciblés dévastateurs. Vitali Klitschko, le maire de la ville, et son frère Vladimir, ont mis en garde les Russes : ils ne se rendront jamais.

Pour la première fois, les dégâts s'étendent dans un rayon d'un kilomètre du même quartier de Kiev (Ukraine), mercredi 23 mars. Les riverains, après l'explosion, sont encore sous le choc. Le maire de la ville, Vitali Klitschko, s'est exprimé avec son frère face à la presse. Les deux anciens boxeurs couvrent l'alerte aérienne de leurs voix. "En tant que maire de Kiev, en tant que citoyen, je le dis à vous, mais je le dis surtout aux Russes : 'Vos troupes n'arriveront jamais jusqu'ici. Plutôt mourir que de se mettre à genou. Plutôt mourir que d'être vos esclaves'", a déclaré Vitali Klitschko. 

Symboles de la ville de Kiev

Au début du conflit, Vladimir Klitschko confie avoir d'abord été "sous le choc" et avoir "perdu le sommeil". "Puis doucement, on s'est installé dans la routine. Ça me rappelle mes stages d'entraînement, on faisait tous les jours la même chose. Vous savez, il va falloir qu'on soit endurants", poursuit-il. En quelques semaines, les frères Klitschko sont devenus l'un des symboles de la ville de Kiev. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.