Guerre en Ukraine : les difficiles combats des soldats ukrainiens au milieu des civils

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : les difficiles combats des soldats ukrainiens au milieu des civils
Article rédigé par
M.Burgot, E.Delevoye, H.Horoks D.Padalka, V.Hrychko - France 2
France Télévisions

Dans le Donbass, de nombreux civils décident de rester, malgré les assauts des Russes. Leur présence complique les combats pour les soldats ukrainiens. 

Mercredi 8 juin, une équipe de France Télévisions a rendez-vous avec Youri Bereza, un commandant ukrainien qui dirige l'un des bataillons d'infanterie du front Est. Souriant, il est également en colère. Il s'agace contre les civils qui n'évacuent pas les villes du Donbass. "C'est un vrai problème. Impossible de regarder devant nous, on regarde derrière, où sont les civils, comment les épargner", confie-t-il. La ville de Bakhmut (Donetsk, Ukraine) est l'illustration de cette difficulté. Toujours aux mains des Ukrainiens, elle est sous le feu intense de l'artillerie russe. 

30 % à 50 % de la population de la ville toujours présente

30 % à 50 % de la population de la ville est toujours sur place. Les accalmies, même courtes, sont une raison de rester. Chaque jour, entre 300 et 400 personnes se rendent dans un centre humanitaire, où elles reçoivent vivres, médicaments ou encore vêtements. "Oui, c'est dangereux, Mais ici, c'est chez moi, et je pense que ça va s'arranger", confie une habitante. Face au déni, des soldats grièvement blessés racontent, dans un hôpital, la difficulté de la bataille de Roubijné (Louhansk, Ukraine). "On n'a pas pu utiliser notre artillerie contre les Russes, parce que nos civils étaient au milieu. (…) Il a fallu manœuvrer", explique Constantin Shevchenko. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.