Guerre en Ukraine : 100 jours après le début du conflit, les deux visages de Marioupol désormais sous contrôle russe

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : Marioupol, occupée, a désormais deux visages
Article rédigé par
L. Lacroix - France 2
France Télévisions

C'est la ville martyre du conflit en Ukraine. Marioupol est désormais tenue depuis plusieurs semaines par les Russes et les séparatistes pro-russes. Progressivement, la vie y reprend. Mais la ville n'a pas fini de panser ses plaies.

La Russie s’affiche jusque devant le symbole de la destruction de Marioupol : le théâtre bombardé de la ville. Les Russes veulent donner l’image d’une ville dans laquelle la vie reprend. Plusieurs écoles ont ainsi rouvert. Les élèves se réjouissent d’y retourner, après s’être réfugiés dans des caves pendant des semaines. Les cours ne sont plus donnés en ukrainien, mais en russe. Pour trouver du pain, de l’eau ou encore de l’électricité, les habitants se rassemblent sur une place du centre-ville. Un écran géant diffuse les chaînes russes, sur lesquelles l’Ukraine est diabolisée.

Plus de 3 000 tombes

Ce qui n’est pas diffusé, en revanche, c’est le deuxième visage de Marioupol. Dans un autre cimetière en bordure de la ville, des tombes sont alignées à perte de vue. Creusées à la hâte, elles n’ont qu’un simple numéro, qui va jusqu’à plus de 3 000. Le mari d’une femme y est enterré, dans une fosse commune. Il avait 32 ans et a été tué par un obus. Impossible, pour l’heure, de déterminer combien de personnes sont mortes à Marioupol.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.