Vidéo Guerre en Ukraine : plongée dans l'enfer d'Avdiïvka, où les soldats tentent de résister aux assauts russes, malgré le "manque de munitions"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min
Guerre en Ukraine : la ville d'Avdiïvka résiste encore aux bombes russes
Guerre en Ukraine : la ville d'Avdiïvka résiste encore aux bombes russes Guerre en Ukraine : la ville d'Avdiïvka résiste encore aux bombes russes (France 2)
Article rédigé par France 2 - D.Olliéric, R.Mathé, L.Feuillebois, O.Leuta
France Télévisions
France 2
En Ukraine, Avdiïvka est la cible des Russes, qui attaquent sans répit. Les soldats ukrainiens sont à bout et manquent de munitions.

Combien de temps Avdiïvka va-t-elle encore résister ? Des troupes ukrainiennes ont été redéployées, jeudi 15 février, en urgence pour renforcer la garnison déployée dans l'épicentre des combats, à l'Est de l'Ukraine. La ville menace de tomber après des mois d'assauts russes. Kiev fait "tout son possible" pour sauver les troupes dans la localité, a affirmé le président Volodymyr Zelensky. Une équipe de France 2 s'est rendue sur place/

A Avdiïvka, de nombreux combats se déroulent de nuit. Dans une maison, les combats se font presque au corps à corps. Les Ukrainiens jouent leur terre et leur vie. "Les Russes avancent en masse, ils poussent nos lignes avec beaucoup de soldats", explique un soldat.

"On manque de munitions"

Malgré le déluge de feu, les Ukrainiens se refusent à évoquer la possibilité d'une défaite. Mais l'artillerie ukrainienne peine à riposter. Tous les trois jours, les soldats quittent la ligne de front pour se reposer un peu à l'arrière. "On manque de munitions pour les repousser, mais pour l'instant, on tient encore", raconte un soldat ukrainien. Après deux ans de combat, les hommes sont fatigués.

L'espoir est maigre. "Malheureusement, selon les informations transmises par les Ukrainiens, la situation est critique, avec une pression continue des Russes sur les positions ukrainiennes jour après jour. Avdiïvka risque de tomber sous contrôle russe", a averti le porte-parole du Conseil national de sécurité de la Maison Blanche, John Kirby.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.