Guerre en Ukraine : la Russie aurait utilisé des bombes au phosphore

Publié
Guerre en Ukraine : la Russie aurait utilisé des bombes au phosphore
FRANCE 2
Article rédigé par
L.Feuerstein, L.Berbey, M.Birden, J.Cohen-Olivieri - France 2
France Télévisions

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, est apparu dans une vidéo, jeudi 24 mars, dans laquelle il a accusé les forces russes de faire usage de bombes au phosphore. Qu'en est-il réellement ?

Dans la nuit d'Irpin (Ukraine), à quelques kilomètres de Kiev, la capitale, des traînées blanches incandescentes ont été filmées dans le ciel, tombant lentement vers le sol. Ces images, filmées par un journaliste anglais mardi 22 mars, seraient selon plusieurs experts le signe de bombes au phosphore blanc. Les armes au phosphore ne sont pas interdites, mais leur usage en milieu urbain contre des civils pourrait être assimilé à des crimes de guerre.

La Russie nie utiliser du phosphore

D'autres villes ukrainiennes comme Popasna, Izioum et Roubijné auraient été touchées ces derniers jours par des armes au phosphore. Dans la matinée du jeudi 24 mars, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a accusé les Russes d'avoir utilisé du phosphore pour tuer des femmes et des enfants. Outre les incendies, le phosphore peut provoquer des brûlures extrêmement graves et mortelles. La Russie nie avoir utilisé des armes de ce type. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.