Guerre en Ukraine : l'Union européenne bannit le charbon russe et prévoit une nouvelle aide militaire

Ces nouvelles mesures ont été proposées par la Commission européenne après la découverte de dizaines de cadavres de civils le week-end dernier à Boutcha.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le site de stockage pour la centrale électrique au charbon du fournisseur d'énergie allemand Steag à Duisburg, dans l'ouest de l'Allemagne, le 5 avril 2022. (INA FASSBENDER / AFP)

C'est la première fois que les Européens frappent le secteur énergétique russe. Les représentants des Vingt-Sept ont décidé, jeudi 7 avril, un embargo sur le charbon russe et la fermeture des ports européens aux navires russes, dans le cadre d'une cinquième salve de sanctions contre Moscou, a annoncé la présidence française du Conseil de l'Union européenne.

Dans le même temps, l'UE a proposé d'augmenter de 500 millions d'euros le financement pour fournir des armes à l'Ukraine, qui serait porté à un total d'1,5 milliard depuis le début de l'invasion russe le 24 février alors que les Occidentaux s'attendent à une offensive sur l'est de l'Ukraine.

Cette somme sert à rembourser les fournitures d'armements prélevées par les Etats membres sur leurs stocks. Le ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmytro Kouleba a pressé jeudi les Alliés de fournir plus d'armes à son pays "maintenant" pour repousser l'armée russe.

L'UE importe 45% de son charbon de Russie 

Le paquet "très substantiel" de sanctions prévoit également l'interdiction d'exportations vers la Russie, notamment de biens de haute technologie, à hauteur de 10 milliards d'euros, et le gel des avoirs de plusieurs banques russes.

Ces nouvelles mesures ont été proposées par la Commission européenne après la découverte de dizaines de cadavres de civils le week-end dernier à Boutcha, près de Kiev, qui a suscité une onde de choc mondiale et des accusations de "crimes de guerre" contre Moscou.

L'UE importe 45% de son charbon de Russie pour une valeur de 4 milliards d'euros par an. Cet embargo entrera en vigueur début août, 120 jours après la publication du nouveau paquet au journal officiel de l'UE attendue vendredi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.