Guerre en Ukraine : jusqu'où les Occidentaux peuvent-ils soutenir le pays sans entrer dans le conflit ?

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : jusqu'où les Occidentaux peuvent-ils soutenir le pays sans entrer dans le conflit ?
France 2
Article rédigé par
M.Burgot, H.Horoks - France 2
France Télévisions

Le chef de la diplomatie russe a affirmé, lundi 25 avril, que le risque d'une troisième guerre mondial était réel. Jusqu'où peut-on soutenir l'Ukraine sans entrer dans le conflit ?

Une cinquantaine de chars anti-aériens allemands nommés "guépards" vont être livrés à l'Ukraine. Un tournant majeur dans la politique de Berlin. À l'initiative des États-Unis, 40 pays se sont réunis en Allemagne, mardi 26 avril. Leur message : tout tenter pour faire perdre la Russie et livrer des armes au plus vite à l'Ukraine. Les États-Unis ont déjà livré plus de trois milliards d'euros d'équipements militaires à l'Ukraine et la France, 100 millions d'euros. Malgré ces livraisons massives, les pays occidentaux disent toujours ne pas être en guerre contre la Russie.

Dissuader Vladimir Poutine de recommencer ailleurs

Le ministre des Affaires étrangères russe a prévenu que la stratégie des Occidentaux pourrait mener vers une troisième guerre mondiale. "Le danger est grave, il est réel. On ne peut pas le sous-estimer", a ainsi déclaré Sergueï Lavrov, lundi 25 avril. Malgré les bombardements russes massifs dans l'Est de l'Ukraine, le camp occidental pense que l'Ukraine peut résister à l'offensive de Moscou, d'où ces livraisons. Les États-Unis affichent ouvertement leur but d'affaiblir Vladimir Poutine pour le dissuader de recommencer ailleurs. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.