Guerre en Ukraine : en France, quelle alternative au gaz russe ?

Publié
Guerre en Ukraine : en France, quelle alternative au gaz russe ?
France 2
Article rédigé par
P.-L.Monnier, O.Longueval, Z.Berkous, H.Smague, J.Blondel, J.Pires - France 2
France Télévisions

Face à la flambée des coûts de l'énergie provoquée par le conflit en Ukraine, quelle alternative existe-t-il au gaz russe en France ?

Comment remplacer le gaz russe ? En France, il y a du gaz, sous les terrils du Pas-de-Calais. L'activité minière s'est arrêtée dans les années 80, remplacée par une activité gazière. Le gaz est capté, filtré et injecté dans le réseau français. Il est distribué dans l'équivalent de 100 000 foyers, avec un potentiel de 9 milliards de m3 dans la région. Autre avantage de ce gaz français : son prix. Avec la guerre en Ukraine, le gaz du Pas-de-Calais est quatre à cinq fois moins cher que le gaz russe.

L'option de la méthanisation

La méthanisation est un autre moyen de produire du gaz en France. Dans la plus grande unité de méthanisation de Seine-et-Marne, la matière organique est transformée en gaz. Le gaz produit est, là aussi, directement injecté dans le réseau français. La méthanisation représente 2 % de la production de gaz française. Pour Carole Mathieu, spécialiste sur le sujet, il sera cependant difficile de se passer du gaz russe. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.