Guerre en Ukraine : comment vivent les Ukrainiens sous le joug des Russes ?

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : comment vivent les Ukrainiens sous le joug des Russes ?
FRANCE 2
Article rédigé par
J. Vitaline, C. Verove, H. Puffeney, A. Canestraro - France 2
France Télévisions

Comment les troupes russes, qui ont pris la possession de plusieurs villes, vont tenter d’asseoir leur pouvoir au quotidien ? Depuis plusieurs jours, à Kherson ou à Melitopol, les Ukrainiens n’hésitent pas à défier l’occupant, malgré l’interdiction de manifester.

Des tirs d’armes automatiques entendues au loin n’arrêtent pas les manifestants, déterminés à réclamer le départ des soldats russes. Au dixième jour d’occupation de Kherson (Ukraine), c’est aussi le dixième jour de protestation des habitants. "Des millions de citoyens viennent les traiter d’occupants, et leur dire qu’on veut rester une ville ukrainienne", explique un père de famille. Depuis l’arrivée des Russes, la ville est presque déserte et encerclée. Il est impossible d’en sortir ni d’y entrer.

La maire de Melitopol a été enlevée

"Ils tiennent le siège, il n’y a pas de ravitaillement qui se fait (...) quand on trouve quelque chose, c’est trois heures de queue", déplore René, un expatrié français. De nombreux magasins sont fermés car les employés ont peur d’aller travailler. Les poubelles sont également rarement ramassées. La municipalité tente de surmonter la pénurie alimentaire. À Melitopol (Ukraine), la maire a été enlevée puis remplacée par une élue pro-russe, qui appelle les habitants à collaborer. Cela est impensable pour certains Ukrainiens qui osent encore protester. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.