Guerre en Ukraine : ces entreprises qui quittent la Russie et la Biélorussie

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : ces entreprises qui quittent la Russie et la Biélorussie
Franceinfo
Article rédigé par
E. Samuel - franceinfo
France Télévisions

Plusieurs grands groupes occidentaux ont décidé de suspendre temporairement leurs activités sur le sol russe et parfois aussi, en Biélorussie.

Devant ce magasin de Moscou (Russie), une file d’attente quasiment interminable. Ces moscovites se sont rués sur le magasin pour faire des derniers achats avant la suspension de toutes les activités du groupe suédois dans le pays. "C’est la première fois de ma vie que je vois quelque chose comme cela. On a l’impression de faire la queue pour acheter du sel ou du pain en temps de guerre pendant le siège de Leningrad", confie un client.

15 000 employés impactés

Ikea a également décidé de stopper ses activités en Biélorussie en raison de la guerre en Ukraine. Près de 15 000 employés sont impactés. Comme le géant suédois, de nombreux grands groupes internationaux divers et variés ont pris des mesures similaires, comme la plateforme Airbnb ou Intel. Le géant du luxe Hermès a aussi décidé de suspendre ses activités en Russie, rejoignant de grosses entreprises américaines comme Apple, Ford ou Boeing.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.