Guerre en Ukraine : après la perte du Moskva, Moscou reprend les frappes sur Kiev

Publié
Guerre en Ukraine : après la perte du Moskva, Moscou reprend les frappes sur Kiev
Article rédigé par
S. Perez, N. El Khaouafi, V. Lucas, Y. Kadouch - France 2
France Télévisions

Au 51ᵉ jour de guerre en Ukraine, le navire amiral russe, Moskva, a coulé en mer Noire. Le Pentagone confirme que ce sont bien deux missiles ukrainiens qui l’ont touché avant qu’il ne sombre. En réponse, Moscou a repris ses frappes sur Kiev.

La perte du Moskva, fleuron de sa flotte, est une humiliation pour la Russie. Le croiseur lance-missiles a coulé jeudi 14 avril. Avec lui, c’est un symbole de la puissance maritime russe qui est engloutie. Que s’est-il passé jeudi au large de la mer Noire ? Un incendie accidentel selon Moscou, des tirs victorieux de missiles anti-navires selon les Ukrainiens. 

Aucune image du naufrage n’a filtré

L’hypothèse est confirmée par les États-Unis et le président Volodymyr Zelensky enfonce le clou. "Nous montrons que la place des navires russes est au fond de l’eau", déclare-t-il. Que sont devenus les 500 marins à bord ? Combien de victimes, combien de survivants ? Aucune image du naufrage n’a filtré. Le Moskva, vieillissant, a été mis en service au temps de l’URSS. Il était un élément clé du dispositif russe en mer Noire, au large du port stratégique d’Odessa. La réplique de Moscou n’a pas tardé, avec la reprise des opérations sur Kiev dans la nuit du jeudi 14 avril.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.