Guerre en Ukraine : à Marioupol, des habitants piégés dans les ruines

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : à Marioupol, des habitants piégés dans les ruines
France 2
Article rédigé par
M. Boisseau, J. Debreaux, E. Sizarols, L. Soudre - France 2
France Télévisions

Après trois semaines et demi de conflit, mercredi 23 mars, la ville de Marioupol n’est plus qu’un champ de ruines. Les habitants qui restent encore sur place tentent de fuir. 

Mercredi 23 mars, Marioupol (Ukraine) est, vue du ciel, une ville rasée. La cité côtière a pris un visage funèbre. Après trois semaines de siège, des immeubles sont calcinés, les magasins ravagés. "À ce jour, nous estimons que 90% des bâtiments sont détruits. La ville est constamment sous les bombes", explique Serguei Orlov, maire adjoint de Marioupol. 50 à 100 bombes seraient en effet lâchées quotidiennement, selon la mairie. Depuis quelques jours, des échanges de tirs ont lieu en pleine ville. 

100 000 habitants encore à Marioupol 

Ceux qui peuvent se réfugient à Zaporijia (Ukraine), à 250 km de là. Une fuite douloureuse mais capitale pour les habitants, après de semaines à vivre dans l’horreur d’une ville bombardée en continu. 100 000 habitants sont toujours piégés à Marioupol : des enfants, des familles, mais aussi des personnes âgées, qui resteront marqués à jamais par cette guerre. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.