Guerre en Ukraine : à Marioupol, des nourrissons naissent au milieu de la guerre

Publié
Guerre en Ukraine : à Marioupol, des nourrissons naissent au milieu de la guerre
FRANCE 2
Article rédigé par
L.Lacroix, A.Dalsbaek - France 2
France Télévisions

Samedi 9 avril, dans une maternité de Marioupol, en Ukraine, les nourrissons continuent à naître. Depuis plus d'un mois, le sous-sol accueille des nouveau-nés.

À côté d'une maternité de Marioupol (Ukraine), les tirs de chars russes se font entendre, samedi 9 avril. Les étages, devenus trop dangereux, sont vides. C'est dans le sous-sol que, depuis plus d'un mois, des enfants naissent en pleine guerre. Depuis le début du conflit, il y a eu 26 naissances et un enfant n'a pas survécu. Dans un sous-sol sans lumière, une centaine de personnes sont entassées. Parmi elles, de jeunes mamans avec leurs bébés.

Une autre maternité bombardée le 9 mars

"Ici, comme vous pouvez le voir, il y a des matelas. Avec les explosions, ils tremblent et il y a des bruits très forts. Tout ça malheureusement, ça réveille le bébé", raconte Anastasia Poddoubnaïa, qui serre contre elle son fils de 17 jours. Elle et son enfant sont des miraculés, avant d'arriver ici, ils étaient dans l'autre maternité de Marioupol, qui a été bombardée le 9 mars. Son mari, Vladislav Pouddoubny, se sent aujourd'hui impuissant. "Je ne sais pas ce qui se passe pour la suite, où l'emmener", confie-t-il.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.