Direct. L'Otan constate une augmentation des troupes russes près de la frontière ukrainienne

Par ailleurs, les premiers camions du convoi d'aide humanitaire russe ont atteint la ville ukrainienne de Louhansk.

Un hélicoptère ukrainien Mi-24 survole la base militaire de Kramatorsk à l\'est de l\'Ukraine, vendre 22 août 2014.
Un hélicoptère ukrainien Mi-24 survole la base militaire de Kramatorsk à l'est de l'Ukraine, vendre 22 août 2014. (VALENTYN OGIRENKO / REUTERS)
Ce qu'il faut savoir

L'Otan a constaté une augmentation alarmante du nombre de soldats et d'avions russes déployés à proximité de la frontière ukrainienne, a déclaré vendredi 22 août le secrétaire général de l'Alliance atlantique, Anders Fogh Rasmussen. Plus tôt, Moscou a annoncé l'envoi en territoire ukrainien des premiers camions de son convoi d'aide humanitaire. Le convoi était stationné à la frontière depuis plus d'une semaine, car les autorités ukrainiennes craignaient que le convoi ne serve de prétexte à une intervention russe.

Le convoi humanitaire a passé la frontière et les premiers camions ont atteint la ville de Louhansk. 

 L'UE et Kiev condamnent. Il s'agit d'une "violation du droit international", selon le président ukrainien Petro Porochenko. L'Union européenne a également "déploré" une "claire violation de la frontière ukrainienne"

Les insurgés abattent un hélicoptère ukrainien. Un hélicoptère ukrainien Mi-24 a été abattu vendredi dans l'est de l'Ukraine, près du bastion rebelle de Louhansk, a annoncé un porte-parole militaire ukrainien. Les deux pilotes ont été tués.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #UKRAINE

22h57 :  Le Conseil de sécurité de l'ONU s'est réuni pour des consultations d'urgence, après l'entrée en Ukraine d'un convoi humanitaire russe, qualifié d'"invasion" par Kiev. Le Conseil a commencé ses consultations derrière des portes closes peu après 21 heures, heure de Paris. France 3 raconte cette journée sous tension.


(LUC LEGUN-BOUCHET - FRANCE 3)

19h58 :  Un consul honoraire lituanien, Mykola Zelenets, a été kidnappé et tué à Louhansk, bastion des rebelles pro-russes dans l'est de l'Ukraine. Le chef de la diplomatie lituanienne Linas Linkevicius l'affirme sur son compte Twitter.

18h43 :  Le Conseil de sécurité de l'ONU va se réunir à propos de l'entrée en Ukraine d'un convoi humanitaire russe sans l'accord de Kiev. Un acte qu'il qualifie "d'invasion".

18h32 :  Le Pentagone exige de la Russie qu'elle retire "immédiatement" le convoi humanitaire qui est arrivé dans le bastion pro-russe de Louhansk en Ukraine, sous peine de nouvelles sanctions.

17h17 :  Tout nouveau retard du convoi humanitaire qui a franchi la frontière ukrainienne aurait été "inacceptable", explique le président russe Poutine à la chancelière allemande Merkel, au cours d'une conversation téléphonique. 

17h20 :  L'Otan constate une "augmentation alarmante" des troupes russes déployées près de la frontière ukrainienne. 

16h51 :  Où en est la situation militaire en Ukraine ? Malgré l'offensive menée par Kiev, les séparatistes pro-russes contrôlent toujours les villes de Donetsk et Louhansk, tandis que le convoi russe a passé la frontière. Explications et carte dans notre article(FRANCETV INFO)

15h54 :  L'Union européenne "déplore" la "décision russe" de faire entrer son convoi humanitaire en Ukraine "sans escorte de la Croix-Rouge ni accord ukrainien". 

"Nous pressons la Russie de revenir sur sa décision", déclare un porte-parole du service diplomatique de l'UE, tout en "saluant pour leur retenue" les autorités ukrainiennes. 

15h42 :  L'Union européenne "déplore" l'entrée du convoi humanitaire russe en Ukraine et estime qu'ils'agit d'une "claire violation" de la frontière. 

15h26 :  Leministre de l'Agriculture russe évalue à 13 milliards d'euros la somme que devra débloquer le gouvernement d'ici à 2020 pour aider le secteur agroalimentaire à compenser les effets de l'embargo mis en place en réponse aux sanctions occidentales liées à la crise ukrainienne.

15h09 :  Comme le montre ce reportage à Donetsk de France 2, la tension est palpable dans l'est de l'Ukraine entre prorusses et fidèles de Kiev. (DOROTHE OLLIERIC, FLORIAN LE MOAL et VINCENT LEJEUNE - FRANCE 2)

14h42 :  Plus de 100 camions russes ont passé la frontière ukrainienne sans contrôle de la part de l'armée ukrainienne, selon le président ukrainien Porochenko. 

13h31 :  Le ministre des Affaires étrangères ukrainien dénonce une "violation flagrante d'un principe élémentaire du droit international", après l'entrée du convoi humanitaire russe en Ukraine. 

13h03 : L'Ukraine n'aura pas recours à la force contre le convoi humanitaire russe et souhaite éviter toute provocation, annonce le chef du service ukrainien de la sécurité d'Etat.

12h41 : "Nous disons que c'est une invasion directe. Il s'agit de véhicules militaires sous le couvert cynique de la Croix-Rouge". Le chef des services de sécurité ukrainiens accuse directement la Russie après la décision de Moscou de faire entrer en Ukraine son convoi humanitaire sans attendre son inspection.

12h25 :  L'entrée de camions russes sur le territoire ukrainien constitue une "invasion directe" de l'Ukraine par la Russie, dénonce le chef du service ukrainien de la sécurité d'Etat. 


11h47 : Les insurgés pro-russes ont abattu un hélicoptère dans l'est de l'Ukraine, ne laissant aucun survivant, rapporte l'AFP.