Guerre en Ukraine : l'Otan réunit ses ambassadeurs en urgence après l'explosion en Pologne qui a fait deux morts

L'origine de cette explosion n'est pas encore déterminée. De son côté, la Russie a qualifié de "provocations" ces informations.

Jens Stoltenberg, à Bruxelles (Belgique), le 15 novembre 2022.
Jens Stoltenberg, à Bruxelles (Belgique), le 15 novembre 2022. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Le conflit qui oppose la Russie et l'Ukraine se trouve-t-il à un tournant ? Le chef de l'Otan, Jens Stoltenberg, tiendra une "réunion d'urgence", mercredi 16 novembre, avec les ambassadeurs de l'Alliance, a déclaré mardi soir une des porte-parole de l'organisation, Oana Lungescu. Cette réunion aura pour sujet l'explosion qui a fait deux morts dans le village polonais de Przewodow, tout près de la frontière avec l'Ukraine. Ce direct est terminé.

La Pologne confirme la mort de deux de ses citoyens dans une explosion sur son territoire et relève son niveau d'alerte militaire. Le gouvernement polonais a convoqué, mardi, une réunion d'urgence de son conseil de sécurité nationale et des affaires de défense. A l'issue de cette réunion, le porte-parole du gouvernement polonais, Piotr Muller, a confirmé que deux citoyens polonais sont morts à la suite d'une explosion dans le village polonais de Przewodow, tout près de la frontière avec l'Ukraine. Il a également annoncé le renforcement du niveau d'alerte de "certaines unités de combat... et d'autres personnels en uniforme"L'origine de cette explosion n'est pas encore déterminée

Le président ukrainien accuse la Russie d'avoir tiré des missiles sur la Pologne. Volodymyr Zelensky, a assuré que la Russie était à l'origine de l'explosion en Pologne, parlant "d'escalade très importante". "Aujourd'hui, des missiles russes ont frappé la Pologne, le territoire d'un pays allié. Des gens sont morts", a-t-il déclaré dans un discours à la nation. De son côté, la Russie a qualifié mardi de "provocations" ces informations

Emmanuel Macron "a pris contact" avec la Pologne et envisage une "discussion" mercredi au G20.  A la suite des explosions survenues en Pologne, Emmanuel Macron a "pris contact avec les autorités" du pays après des informations faisant état de deux missiles russes qui auraient touché le sol polonais, et "se tient au courant de la situation", a déclaré mardi soir l'Elysée à l'AFP. Il a demandé de mener les vérifications nécessaires afin d’établir les faits.

L'Europe suit attentivement la situation en Pologne. Le président du Conseil européen, Charles Michel, s'est dit "choqué" par les "nouvelles" sur des morts en Pologne par "un missile ou autre", sur Twitter mardi soir. Le Premier ministre hongrois Viktor Orban, voisin de la Pologne, a de son côté convoqué un conseil de défense.

Un entretien téléphonique a eu lieu entre les présidents polonais et américain. Le président polonais Andrzej Duda s'est entretenu au téléphone avec son homologue américain Joe Biden, mardi soir, a annoncé la présidence polonaise. 

Au moins une personne est morte à Kiev. La Russie a lancé dans la journée une attaque massive visant les infrastructures énergétiques ukrainiennes et a tiré une centaine de missiles. L'opérateur national Ukrenergo a été contraint de couper l'électricité à travers tout le pays. D'après Vitaly Klitschko, le maire de Kiev, le corps d'une victime a été retrouvé dans les décombres d'un immeuble. Les maires de Lviv et Kharkiv ont également fait état de frappes sur leurs villes.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #UKRAINE

00h22 : "A 15h40, dans le village de Przewodów (...), un projectile de fabrication russe est tombé, tuant deux citoyens de la République de Pologne", selon un communiqué de Lukasz Jasina, le porte-parole du ministère polonais des Affaires étrangères.

00h13 : La Pologne confirme qu'un "projectile de fabrication russe" a atteint son territoire

00h00 : Il est minuit, on fait un dernier point sur l'actualité de la journée :

Une explosion a fait deux morts sur le territoire polonais, membre de l'OTAN. Si la nature du projectile n'est pas encore déterminée, le conseil de sécurité national polonais s'est réuni dans la soirée et a relevé son niveau d'alerte militaire. Une réunion d'urgence des ambassadeurs de l'Otan aura lieu demain. La Russie dément tout tir de missile vers la Pologne.


# La Russie a tiré "environ" 100 missiles sur l'Ukraine, touchant plusieurs infrastructures énergétiques essentielles dans différentes régions, et faisant au moins un mort. Environ 10 millions de foyers ukrainiens ont été privés d'électricité. Voici ce qu'il faut retenir de la journée.


Les handballeuses françaises se sont qualifiées pour les demi-finales de l'Euro 2022 grâce à leur succès à Skopje face à l'Allemagne (29-21).


La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique n'a pas relevé de "manquement" dans les déclarations d'Agnès Pannier-Runacher. La ministre de la Transition énergétique était soupçonnée de conflit d'intérêts.

23h59 : Emmanuel Macron annonce s'est entretenu avec le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki. "La Pologne peut compter sur le soutien de la France et notre disponibilité pour appuyer les enquêtes en cours", a déclaré le président français sur Twitter.

23h58 : "Le secrétaire général présidera demain une réunion d'urgence des ambassadeurs de l'Otan pour discuter de cet incident tragique", a déclaré la porte-parole de l'Organisation, Oana Lungescu, alors que des informations non confirmées ont évoqué de possibles missiles russes ayant touché le territoire polonais.

23h54 : Le chef de l'Otan, Jens Stoltenberg, tiendra une "réunion d'urgence" demain avec les ambassadeurs de l'Alliance au sujet de l'explosion meurtrière survenue en Pologne.

23h52 : Bonjour @LacLeman. Non, les autorités polonaises se sont montrées très prudentes pour le moment. Elles n'évoquent qu'une "explosion" sans donner plus de détails pour le moment.

23h52 : Bonjour, les autorités polonaises ont elles déjà confirmé la provenance des missiles?

23h35 : "Nous vérifions le bien-fondé du recours à l'article 4", a déclaré Jacek Siewiera, chef du Bureau de sécurité nationale de la Pologne. Cette article 4 du traité de l'Otan stipule que des consultations peuvent être organisées lorsqu'un membre de l'Alliance estime que son "intégrité territoriale, l'indépendance politique ou la sécurité" sont menacées.

23h18 : Bonsoir @Yasak. L'explosion a eu lieu dans le village polonais de Przewodow, tout près de la frontière avec l'Ukraine.

23h18 : Bonsoir FI. Avons nous des informations sur le lieu des explosions ?

23h01 : Bonsoir @Ez. Le président français a "pris contact avec les autorités polonaises" et "se tient au courant de la situation", a déclaré l'Elysée à l'AFP. "Il explore la possibilité d'une discussion dès demain matin au niveau des leaders" pour "analyser les risques" et "prévenir une escalade du conflit", "compte tenu de la présence de tous nos grands partenaires européens et nos grands partenaires alliés au G20", réuni en sommet en Indonésie, où se trouve également Emmanuel Macron, a ajouté la présidence française.

23h01 : Bonsoir, quelle est la réaction de la France face à cette attaque en Pologne ?🤷🏻‍♂️

22h55 : La Pologne a décidé de relever le niveau d'alerte de certaines unités militaires, a annoncé le porte-parole du gouvernement, alors que des médias évoquent des explosions de missiles russes, non confirmées, sur le territoire de ce pays membre de l'Otan.

22h52 : Bonjour @Daniel. Non l'Ukraine ne fait pas partie de l'OTAN. Mais la Pologne, oui. Et cela pourrait tout changer dans la réaction des membres de l'alliance Atlantique.

22h51 : L’Ukraine est déjà dans l’OTAN ?

22h44 : Les frappes russes ont provoqué l'arrêt automatique de réacteurs dans deux centrales nucléaires en Ukraine, a annoncé le président ukrainien Volodymyr Zelensky, soulignant que désormais "environ dix millions d'Ukrainiens sont sans électricité".

22h43 : Le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, a estimé qu'il était "important que tous les faits soient établis" après avoir parlé avec le président polonais Andrzej Duda "au sujet de l'explosion en Pologne".

22h54 : Un entretien téléphonique a lieu entre les présidents polonais et américain, annonce la Pologne.

22h42 : L'Ukraine a appelé les pays membres de l'Otan à convoquer un sommet "immédiat" suite à des informations, non confirmées, selon lesquelles des missiles russes auraient touché la Pologne.

22h19 : Bonsoir @Fabinouze. Non, pour l'instant nous n'avons pas de confirmation de la nature des explosions qui ont eu lieu en Pologne, près de la frontière ukrainienne. Des enquêtes sont en cours.

22h19 : Bonsoir FI, sommes nous sur qu'il s'agit de missiles russes, et pas d'un accident ?

22h14 : Le porte-parole du gouvernement polonais confirme que deux citoyens polonais sont morts à la suite d'une explosion. Les services spéciaux polonais sont sur place pour trouver des explications.

22h10 : "Aujourd'hui, des missiles russes ont frappé la Pologne, le territoire d'un pays allié. Des gens sont morts. C'est une escalade très importante. Nous devons agir."

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a accusé la Russie d'avoir tiré des missiles sur la Pologne, membre de l'Otan, qualifiant cette attaque présumée, non confirmée pour l'instant, "d'escalade très importante".

22h07 : "En toute hypothèse, la Pologne peut compter sur la solidarité de la France", a réagi la première ministre française, Elizabeth Borne, dans un message lu par la secrétaire d'État Sonia Backes à l'Assemblée nationale.

22h06 : Les événements en Pologne agitent jusqu'à l'hémicycle français. "Il serait souhaitable que le gouvernement tienne informée l'Assemblée nationale", a demandé le député LR Olivier Marleix. "Nous vous tiendrons informés au cours de la soirée des éléments que nous pourrons avoir", a répondu la présidente de séance.

22h00 : Emmanuel Macron "a pris contact" avec la Pologne et envisage une "discussion" demain au G20, annonce l'Elysée.

21h58 : Au sujet des informations sur des chutes de missiles russes, "une vérification est en cours dans le cadre de l'Otan avec nos alliés US et UK, et évidemment en lien avec les Polonais, précise une source gouvernementale à franceinfo. Nous faisons une levée de doute avant tout."

21h50 : Sur Twitter, le ministère des Affaires étrangères de l'Estonie se dit prêt à défendre "chaque centimètre du territoire de l’OTAN".

21h47 : Le président du Conseil européen, Charles Michel, vient de réagir aux informations sur des chutes de missiles russes en Pologne. "Choqué par la nouvelle d'un missile ou autre munition ayant tué des personnes sur le territoire polonais. Mes condoléances aux familles. Nous sommes aux côtés de la Pologne", a-t-il écrit sur Twitter.

21h43 : L'article 5 du traité de l'Alliance atlantique stipule que si un Etat membre est victime d'une attaque armée, les autres considéreront cet acte de violence comme une attaque armée dirigée contre l'ensemble des membres et prendront les mesures jugées nécessaires pour venir en aide au pays attaqué.

21h42 : La Pologne, qui partage une frontière avec l'Ukraine, envahie le 24 février par la Russie, est membre de l'Otan et quelque 10 000 militaires américains se trouvent dans le pays.

21h31 : L'Otan est "en train d'examiner" des informations sur des chutes de missiles russes en Pologne, qui fait partie de l'alliance de l'Atlantique Nord.

21h27 : "Cet acte de génocide des Ukrainiens en réponse à mon plan de paix est une gifle cynique au visage du G20 et du monde."

Le barrage de frappes russes qui a visé le réseau électrique en Ukraine est "une gifle au G20", actuellement réuni à Bali, a estimé le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

21h25 : "Ces frappes vont rendre les Ukrainiens plus unis et plus déterminés." La ville de Jytomyr, située à 150 km de Kiev, a été touchée par deux projectiles aujourd'hui. Son maire, Serhiy Soukhomline, réagit auprès de franceinfo à ces nouvelles frappes visant les infrastructures énergétiques.

21h11 : Le ministère de la Défense russe dément avoir tiré des missiles sur le sol polonais. Aucun tir n'a été mené près de la frontière, assure le Kremlin. Et l'épave publiée par les médias polonais "n'a rien à voir avec des armes russes".

20h49 : En Hongrie, le Premier ministre Viktor Orban convoque également le Conseil de défense après des "frappes" sur la Pologne.

21h18 : En Pologne, une réunion d'urgence du Conseil de la sécurité nationale est en cours concernant de possibles missiles russes ayant atterri sur le territoire polonais.

20h32 : "Nous n'avons pas d'éléments à ce stade pour confirmer ces informations et nous les examinons de façon plus poussée", a expliqué ce porte-parole du Pentagone. Une réunion des autorités polonaises doit se tenir ce soir à ce sujet.

20h23 : Le Pentagone dit enquêter sur des informations relatives à deux missiles russes possiblement tombés en Pologne.

20h06 : Bonjour @Menthy, nous sommes en train de vérifier l'information sur de possibles missiles russes tombés en Pologne. Nous vous tenons informés dès que possible.

20h06 : Bonjour FI, des infos sur la situation en Pologne ?

19h42 : Plusieurs coupures d'électricité ont été enregistrées dans différentes parties de la Moldavie après des frappes russes ayant visé des infrastructures énergétiques en Ukraine voisine, ont annoncé les autorités moldaves.

18h49 : Quinze installations énergétiques à travers l'Ukraine ont été endommagées, a déclaré sur les réseaux sociaux le chef adjoint du bureau du président Volodymyr Zelensky, Kyrylo Tymoshenko. "Nos ingénieurs électriciens font désormais tout ce qu'ils peuvent pour reconnecter l'alimentation électrique dans les plus brefs délais", a-t-il ajouté.

18h48 : Plus de sept millions de foyers ukrainiens sont privés d'électricité après de nouvelles frappes russes ayant visé le réseau électrique du pays, a annoncé la présidence de l'Ukraine.

17h47 : Deux personnes ont été tuées dans des frappes ukrainiennes contre la région russe de Belgorod, frontalière de l'Ukraine, annonce sur Telegram le gouverneur de la région, Viatcheslav Gladkov. Selon lui, les tirs ont visé la ville de Chebekino et "il y a deux morts et trois blessés".

17h37 : Cher, l'Ukraine vient de demander à l'instant "une réaction de principe" du G20 après les frappes russes. Pour le moment, seule la Maison Blanche a réagi, assurant que ces frappes ne feront qu'"approfondir les préoccupations" des pays membres du G20.

17h13 : Aucune réaction du G20 sur l attaque massive sur l Ukraine qui est en cours ??

16h49 : "Prenez soin de vous, restez dans les abris", déclare Volodymyr Zelensky, alors que l'Ukraine est la cible d'une attaque massive des forces russes. "Nous survivrons à tout. Gloire à l'Ukraine."

16h41 : Plus de 100 missiles ont été tirés par les forces russes lors de leur attaque massive sur l'Ukraine, annonce le porte-parole de l'armée de l'air ukrainienne, Youriy Ignat. C'est davantage que le 10 octobre dernier, quand 84 missiles avaient été comptabilisés. Il s'agit de l'une des attaques les plus importantes depuis le début de la guerre, si ce n'est la plus massive.