Guerre en Ukraine : Washington se dit "préoccupé" par la "relation de défense naissante entre la Corée du Nord et la Russie"

Article rédigé par Alice Galopin, Marion Bothorel
France Télévisions
Publié Mis à jour
Kim Jong-un lors de sa rencontre avec le président russe Vladimir Poutine, le 13 septembre 2023 à Vostochnyy (Russie). (MIKHAIL METZEL / SPUTNIK AGENCY / AFP)
Lors de sa rencontre mercredi avec son homologue nord-coréen, Vladimir Poutine a déclaré voir "des perspectives" de coopération militaire avec Pyongyang, malgré les sanctions internationales.

Ce qu'il faut savoir

>> Ce direct est maintenant terminé.

Les Etats-Unis sont "préoccupés par toute relation de défense naissante entre la Corée du Nord et la Russie". Le porte-parole du Conseil national de sécurité a réagi, mercredi 13 septembre, à la rencontre survenue le même jour entre Vladimir Poutine et Kim Jong-un. Lors d'un déjeuner, le dictateur nord-coréen a notamment assuré à son homologue russe qu'il remporterait "une grande victoire" face à ses ennemis. Le président russe voit "des perspectives" de coopération militaire avec la Corée du Nord, malgré les sanctions internationales visant Pyongyang. "La Russie respecte toutes ces restrictions" a toutefois affirmé Vladimir Poutine à la télévision russe. Les Etats-Unis annoncent, dans la foulée, approuver la vente d'avions de combat F-35 à la Corée du Sud.

La Roumanie affirme avoir découvert des fragments de drones "similaires à ceux utilisés" par l'armée russe. L'Otan avait également fait une déclaration en ce sens mercredi soir. Après une troisième découverte de débris mercredi, les autorités roumaines sont en alerte, une enquête a été ouverte. Ces attaques envers un pays membre de l'Otan ont été jugées "déstabilisantes" par Jens Stoltenberg. Le secrétaire général de l'Otan s'exprimait sur son compte X samedi, après la première découverte de débris de drones en Roumanie.

Trois drones ukrainiens abattus en mer Noire. La Russie a affirmé, mercredi, avoir détruit trois drones ukrainiens après des frappes touchant un chantier naval à Sébastopol, dans la région de Crimée, dans la matinée. Le gouverneur prorusse de ce territoire annexé par la Russie a fait état de 24 blessés.

Des drones russes ont visé cette nuit des infrastructures portuaires d'Izmaïl. "Des dégâts ont été constatés", rapporte le gouverneur d'Odessa, Oleh Kiper, sur Telegram. "Six civils" ont été transportés à l'hôpital, dont "trois personnes dans un état grave".

  Kim Jong-un assure Vladimir Poutine de son soutien. Le dirigeant nord-coréen a profité d'une rencontre avec le président russe pour affirmer son soutien à la Russie face à l'Ukraine. "Nous sommes convaincus que l’armée et le peuple russes remporteront une grande victoire dans la lutte sacrée pour punir le rassemblement du mal", a déclaré Kim Jong-un au cours d'un déjeuner organisé en son honneur, selon la télévision russe.