Guerre en Ukraine : Kiev prolonge de trois mois la loi martiale et la mobilisation générale dans le pays

Déjà prolongés à deux reprises pour une durée d'un mois, les deux décrets en vigueur depuis le 24 février continueront à s'appliquer au moins jusqu'au 23 août.

Des soldats ukrainiens se tient près d\'un véhicule camouflé dans la région de Donestk, le 14 mai 2022.
Des soldats ukrainiens se tient près d'un véhicule camouflé dans la région de Donestk, le 14 mai 2022. (DIEGO HERRERA CARCEDO / ANADOLU AGENCY / AFP)
Ce qu'il faut savoir

L'Ukraine se prépare à passer son été en guerre. La loi martiale et la mobilisation générale dans le pays ont été prolongées de trois mois, jusqu'au 23 août, dimanche 22 mai. Lors de deux votes, le Parlement ukrainien a approuvé à la majorité absolue les décrets présidentiels prévoyant ces mesures d'exception. Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, avait signé ces deux décrets le 24 février. Ils ont déjà été prolongés à deux reprises pour une durée d'un mois. 

>> Ce direct est désormais terminé.

L'Ukraine dans l'UE dans "15 ou 20 ans" ? L'adhésion de l'Ukraine prendra "sans doute 15 ou 20 ans", a estimé Clément Beaune, le ministre délégué aux Affaires européennes, sur Radio J. "Il faut être honnête. (...) Si on dit que l'Ukraine va rentrer dans l'UE dans 6 mois, 1 an ou 2 ans, on ment", a-t-il défendu, estimant que Kiev pourrait entrer en attendant dans la communauté politique européenne proposée par Emmanuel Macron.

L'est de l'Ukraine continue d'être bombardé. Selon la présidence ukrainienne, des bombardements russes ont visé les villes de Mykolaïv, Kharkiv et Zaporijjia dans la nuit de samedi à dimanche. D'après l'état-major ukrainien, l'armée russe poursuit "ses frappes de missiles et aériennes sur tout le territoire" et a même "augmenté l'intensité en utilisant l'aviation pour détruire des infrastructures cruciales".

Volodymyr Zelensky attendu par visio à Davos. Le président ukrainien interviendra lundi en visioconférence, devant le Forum économique de Davos, en Suisse. Premier chef d'Etat à prendre la parole, il devrait profiter de cette nouvelle tribune pour exhorter le monde à fournir à Kiev davantage d'aides, tant financières que militaires.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #UKRAINE

20h58 : Au 88e jour de l'invasion russe, l'état-major ukrainien a relevé que l'armée russe continuait "ses frappes de missiles et aériennes sur tout le territoire". Voici ce qu'il faut retenir de cette nouvelle journée de conflit de conflit.

20h43 : A la suite des sanctions internationales imposées à la Russie après son invasion en Ukraine, l'exportateur d'électricité russe InterRAO a perdu depuis la possibilité de vendre de l'électricité à ces clients dans les pays baltes. "Il s'agit d'une étape importante sur notre chemin vers l'indépendance énergétique", déclare le ministre lituanien de l'Energie.

19h16 : Des centaines de réfugiés ukrainiens ont manifesté à Athènes vêtus de chemises brodées traditionnelles, appelées "vychyvanka". Ce vêtement est devenu un symbole d'unité du pays pour les Ukrainiens et une "arme culturelle" contre l'invasion russe.



(Louisa GOULIAMAKI / AFP)

18h04 : Avec la guerre en Ukraine, le festival de photographie d'Odessa a trouvé refuge en France. Dans le cadre de l'opération de soutien à la scène photographique ukrainienne, 25 artistes exposent leurs œuvres tout l'été en France et notamment dans l'Aude.




(Andriy Lomakin)

18h00 : A 18 heures, voici un point sur l'actualité :

Les ministres candidats aux élections législatives, les 12 et 19 juin prochains, devront démissionner en cas de défaite, confirme l'Elysée à franceinfo.

#ABAD Mediapart révèle que le nouveau ministre des Solidarités, de l'Autonomie et des Personnes handicapées, Damien Abad, est accusé de viol par deux femmes. Le député de l'Ain "conteste avec la plus grande force" ces accusations. Qui avait été alerté ? Y a-t-il eu dépôt de plainte ? Voici ce que l'on sait de cette affaire.

Huit nouveaux départements sont concernés par la vigilance orange aux orages, selon le dernier bulletin de Météo France. Il s'agit du Cher, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire, de l'Allier, du Rhône, des Landes, des Deux-Sèvres et de la Charente-Maritime. Au total, 21 départements sont concernés.

• C'est parti pour l'édition 2022 de Roland-Garros. Bénéficiaire d'une invitation pour le tableau principal du tournoi, Gregoire Barrere s'est offert un succès précieux face au Japonais Taro Daniel (3-6, 6-2, 0-6, 6-3, 6-4). Suivez les matchs dans notre direct.

• La Russie continue de pilonner l'est de l'Ukraine. Selon le gouverneur de la région de Louhansk, "les Russes jettent tous leurs efforts pour capturer Sievierodonetsk". "La ville est en train d'être détruite, comme auparavant ils ont détruit Roubijné et Popasna", a-t-il dénoncé hier soir. Suivez notre direct.

16h43 : "Les conséquences de cette guerre sont dévastatrices, sur le plan sanitaire, sur les populations, sur les établissements et sur les personnels de santé, qui sont pris pour cible."

Emmanuel Macron s'est exprimé dans un message vidéo. La guerre en Ukraine va peser sur les discussions des 194 pays membres de l'OMS cette semaine pour tenter d'échafauder une réforme du système de santé mondial.

16h42 : A l'ouverture de l'Assemblée mondiale de la santé à Genève, Emmanuel Macron demande aux pays membres de l'Assemblée mondiale de la santé (OMS) de soutenir une résolution condamnant l'agression militaire de la Russie contre l'Ukraine. Il a aussi "réaffirmé la pleine solidarité de la France et de l'Union européenne avec l'Ukraine".

16h37 : "Après Boutcha, Borodianka, Marioupol, il ne peut plus y avoir de 'business as usual' avec la Russie."

Andrzej Duda a prononcé un discours devant le Parlement ukrainien à Kiev, plusieurs fois interrompu par des ovations debout. "Un monde honnête ne peut pas revenir à l'ordre du jour en oubliant les crimes, l'agression, les droits fondamentaux piétinés", a déclaré le président polonais.

17h08 : Voici un nouveau point sur l'actualité de ce dimanche :

Mediapart a révélé que le nouveau ministre des Solidarités, de l'Autonomie et des Personnes handicapées, Damien Abad, était accusé de viol par deux femmes. Le député de l'Ain "conteste avec la plus grande force" ces accusations. Qui avait été alerté ? Y a-t-il eu dépôt de plainte ? Voici ce que l'on sait de cette affaire dont les faits présumés remontent à 2010 et 2011.

Huit nouveaux départements sont concernés par la vigilance orange aux orages, selon le dernier bulletin de Météo France. Il s'agit du Cher, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire, de l'Allier, du Rhône, des Landes, des Deux-Sèvres et de la Charente-Maritime. Ils s'ajoutent à la Gironde, la Charente, la Vienne, la Haute-Vienne, la Dordogne, le Lot, le Lot-et-Garonne, la Corrèze, la Creuse, le Puy-de-Dôme, le Cantal, la Haute-Loire et la Loire, déjà en alerte. Au total, 21 départements sont concernés.

• C'est parti pour l'édition 2022 de Roland-Garros. La Tunisienne Ons Jabeur, l'une des joueuses en forme du moment, a été sortie par la polonaise Magda Linette, tandis que le bolivien Hugo Dellien a éliminé l'ancien finaliste Dominic Thiel. Suivez les matchs dans notre direct.

• La Russie continue de pilonner l'est de l'Ukraine. Selon le gouverneur de la région de Louhansk, "les Russes jettent tous leurs efforts pour capturer Sievierodonetsk". "La ville est en train d'être détruite, comme auparavant ils ont détruit Roubijné et Popasna", a-t-il dénoncé hier soir. Suivez notre direct.

14h56 : "Il faut être honnête. (...) Si on dit que l'Ukraine va rentrer dans l'UE dans 6 mois, 1 an ou 2 ans, on ment. Ce n'est pas vrai. C'est sans doute 15 ou 20 ans, c'est très long."

Le ministre délégué français aux Affaires européennes, Clément Beaune, a accordé un entretien à Radio J cet après-midi. Il y a assuré que le processus d'adhésion de l'Ukraine à l'Union européenne serait long.

15h48 : La loi martiale et la mobilisation générale en Ukraine ont été prolongées dimanche de trois mois, jusqu'au 23 août. Lors de deux votes, le Parlement ukrainien, la Rada, a approuvé les décrets présidentiels sur la prolongation de ces deux mesures, effectives depuis le 24 février et le début de l'invasion russe.

14h42 : "Le chercheur de guerre, le fauteur de guerre, c'est Monsieur Poutine. (...) Les Ukrainiens n'ont pas provoqué la guerre en Russie. Ils cherchent à se libérer d'un pays qui les occupe en tant qu'Etat souverain."

L'objectif pour la France est "qu'il n'y ait pas de victoire russe". Il est de "libérer l'Ukraine", a déclaré le ministre français délégué aux Affaires européennes, Clément Beaune, cité par l'AFP. Ainsi, le soutien de l'Union européenne à l'Ukraine "est légitime", a-t-il dit. "Si elle ne le faisait pas, l'Europe dirait : 'Allez-y, la Russie de Monsieur Poutine peut faire ce qu'elle veut'. Ce serait dangereux pour notre sécurité."

14h22 : Bombardée sans interruption depuis le début de l'invasion russe en Ukraine, Marioupol est totalement passée hier sous le contrôle de forces russes. La ville a été détruite à 90% et désertée par les trois quarts de ses habitants. Franceinfo revient sur cette "prise" stratégique.

14h28 : Après 87 jours de guerre, les Russes sont parvenus à prendre la ville de Marioupol. Les Ukrainiens craignent désormais que Kharkiv, ville libérée, ne connaisse le même sort. "Petit à petit [les forces russes] réduisent les poches de résistance et passent à l'offensive sur d'autres cibles", explique le géopolitologue Jean-Antoine Duprat sur franceinfo.

13h48 : A bientôt 13 heures, voici un point sur l'actualité de ce dimanche :

Le nouveau ministre des Solidarités, de l'Autonomie et des Personnes handicapées, Damien Adad, est accusé de viol par deux femmes pour des faits présumés datant de 2010 et 2011, a révélé Mediapart. Dans un communiqué, il "conteste avec la plus grande force" ces accusations. La Première ministre Elisabeth Borne assure qu'elle n'était pas au courant de ces affaires au moment de nommer l'élu LR au gouvernement. Suivez notre direct.

Huit nouveaux départements sont concernés par la vigilance orange aux orages, selon le dernier bulletin de Météo France. Il s'agit du Cher, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire, de l'Allier, du Rhône, des Landes, des Deux-Sèvres et de la Charente-Maritime. Ils s'ajoutent à la Gironde, la Charente, la Vienne, la Haute-Vienne, la Dordogne, le Lot, le Lot-et-Garonne, la Corrèze, la Creuse, le Puy-de-Dôme, le Cantal, la Haute-Loire et la Loire, déjà en alerte. Au total, 21 départements sont concernés.

• C'est parti pour l'édition 2022 de Roland-Garros. Le tournoi s'est ouvert à 11 heures porte d'Auteuil. Sur le court Philippe-Chatrier, la Tunisienne Ons Jabeur, l'une des joueuses en forme du moment, affronte la Polonaise Magda Linette. Suivez les matchs dans notre direct.

• La Russie continue de pilonner l'est de l'Ukraine. Selon le gouverneur de la région de Louhansk, "les Russes jettent tous leurs efforts pour capturer Sievierodonetsk". "La ville est en train d'être détruite, comme auparavant ils ont détruit Roubijné et Popasna", a-t-il dénoncé hier soir. Suivez notre direct.

10h18 : Enfin, l'état-major ukrainien a relevé ce matin que l'armée russe continuait "ses frappes de missiles et aériennes sur tout le territoire", et avait même "augmenté l'intensité [des bombardements] en utilisant l'aviation pour détruire des infrastructures cruciales". Suivez notre direct.

10h09 : Où en est la situation en Ukraine ? Dans son habituel message vidéo posté en soirée, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a relevé que la situation militaire n'avait "pas évolué de manière significative" hier. "La situation dans le Donbass est extrêmement difficile", a-t-il insisté. Mais l'armée ukrainienne "repousse cette offensive", a-t-il déclaré.

09h48 : Moscou a désormais la totale maîtrise de Marioupol, après la prise de l'usine Azovstal par les militaires russes. Après l'évacuation des civils, les plus de 500 soldats et miliciens ukrainiens qui restaient cachés dans les souterrains du complexe industriel se sont rendus. Au total, selon Moscou, près de 2 500 soldats ont été capturés. En Ukraine, les habitants sont inquiets pour leur sort, rapportent nos journalistes sur place.

10h14 : Voici un premier point sur l'actualité de ce début de journée :

La Russie continue de pilonner l'est de l'Ukraine. Selon le gouverneur de la région de Louhansk, "les Russes jettent tous leurs efforts pour capturer Sievierodonetsk". "La ville est en train d'être détruite, comme auparavant ils ont détruit Roubijné et Popasna", a-t-il dénoncé hier soir. Suivez notre direct.

Météo France a placé 13 départements en vigilance orange aux orages. Il s'agit de la Gironde, la Charente, la Vienne, la Haute-Vienne, la Dordogne, le Lot, le Lot-et-Garonne, la Corrèze, la Creuse, le Puy-de-Dôme, le Cantal, la Haute-Loire et la Loire.

La Première ministre Elisabeth Borne défend le projet de réforme des retraites, insistant sur son vœu de "ne pas mentir" aux Français. "Ceux qui voudraient faire croire qu'elle n'est pas indispensable ne disent pas la vérité aux Français", affirme la cheffe du gouvernement dans Le Journal du dimanche. Suivez notre direct.

Kylian Mbappé reste au Paris Saint-Germain jusqu'en 2025. Le PSG va en revanche se séparer de son directeur sportif Leonardo, en poste depuis le 14 juin 2019.

• En Australie, le travailliste Anthony Albanese a proclamé sa victoire aux élections législatives, après que le Premier ministre sortant Scott Morrison a reconnu sa défaite. Voici cinq choses à savoir sur le futur Premier ministre australien.