Arctique : le Svalbard, nouvelle source de tensions entre la Russie et l'Otan

Publié
Arctique : le Svalbard, nouvelle source de tensions entre la Russie et l'Otan
franceinfo
Article rédigé par
F. Boutet - franceinfo
France Télévisions

L’archipel du Svalbard, situé en Arctique, est revendiqué par la Russie, qui accuse la Norvège de bloquer le ravitaillement de ses colonies.

Des drapeaux russes qui planent, un buste colossal de Lénine et un complexe minier datant de l’époque soviétique : ces symboles n’ont pas été filmés en Russie, mais bien sur l'archipel du Svalbard, situé à mi-chemin entre le Pôle Nord et la Norvège. Cet archipel est toujours revendiqué par le Kremlin​, mais il est placé sous le statut international, dont la souveraineté a été confiée à Oslo (Norvège). Dans cette colonie, les Russes et les Ukrainiens du Donbass cohabitaient en harmonie depuis la chute du mur de Berlin, mais la guerre en Ukraine a tout changé. 

Le statut international du Svalbard empêche toute militarisation de l'archipel

Les 370 Russes toujours sur place servent de prétexte au Kremlin pour faire pression sur la Norvège. Le statut international du Svalbard empêche toute militarisation de l’archipel, ce qui permet à la Russie de protester à chaque fois qu’une frégate norvégienne fait escale sur place. Le Kremlin accuse Oslo de bloquer le ravitaillement de ses colonies légalement établies et pointe une incohérence de poids dans l’application des sanctions mises en place par les Occidentaux depuis le déclenchement du conflit en Ukraine. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.