Cet article date de plus de huit ans.

Les Suisses rejettent massivement la création d'un revenu universel

Près de 80% des électeurs ont dit non à ce projet controversé, dimanche.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Une femme vote lors d'une consultation sur le revenu de base universelle à Bern, en Suisse, le 5 juin 2016. (RUBEN SPRICH / REUTERS)

La Suisse ne deviendra pas le premier pays à créer un revenu universel. Les électeurs ont massivement rejeté le projet de "revenu de base inconditionnel", lors d'un référendum organisé dimanche 5 juin. Selon une projection de l'institut de sondage gfs.bern, diffusée par la télévision publique à 13 heures, 78% des Suisses ont dit non à ce projet controversé.

Ce revenu de base pour tous, salariés comme chômeurs, avait été proposé par un groupe sans affiliation politique. Cette initiative populaire proposait de verser chaque mois 2 5000 francs suisses (2 260 euros) à tous les citoyens et aux étrangers vivant dans le pays depuis au moins 5 ans, ainsi que 650 francs suisses (586 euros)  pour chaque mineur.

Une "demi-victoire" pour les organisateurs de la consultation

Une grande majorité de Suisses, très attachés à la valeur du travail, étaient opposés à ce projet de revenu universel. L'initiative populaire n'était en outre soutenue que par les Verts. Le gouvernement et les autres partis dénonçaient un projet utopique et trop coûteux.

Malgré l'échec sans appel, les organisateurs de la consultation se sont dit néanmoins satisfaits du résultat et célébraient leur "demi-victoire". "Une personne sur cinq a voté pour le revenu inconditionnel de base, il s'agit déjà d'un succès", s'est réjoui Sergio Rossi, professeur d'économie et membre du comité de soutien au RBI, interrogé par l'agence suisse ATS.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.