Les compteurs Geiger se vendent comme des petits pains en Allemagne depuis l'accident nucléaire au Japon

Sur internet une forte hausse de la demande a été enregistrée pour des compteurs Geiger (qui mesurent la radioactivité) bon marché, qui coûtent entre 250 et 500 euros.Avec l'arrivée du "nuage" radioactif japonais sur l'Europe, l'Allemagne, qui avait été marquée par Tchernobyl, prend très au sérieux toutes les menaces liées au nucléaire.

Compteur geiger
Compteur geiger (AFP/GABRIEL BOUYS)

Sur internet une forte hausse de la demande a été enregistrée pour des compteurs Geiger (qui mesurent la radioactivité) bon marché, qui coûtent entre 250 et 500 euros.

Avec l'arrivée du "nuage" radioactif japonais sur l'Europe, l'Allemagne, qui avait été marquée par Tchernobyl, prend très au sérieux toutes les menaces liées au nucléaire.

Il n'y a pas que les les compteurs bon marché qui se vendent. "Les acheteurs sont par exemple des entreprises qui ont des employés au Japon, ou bien des armateurs dont les bateaux naviguent dans l'Océan Pacifique, ou bien encore des hommes d'affaires qui doivent se rendre au Japon", indique M. Rische, de l'entreprise Graetz qui vend normalement chaque année environ 2.000 de ces compteurs à des prix supérieurs à 2.000 euros pièce.

"Il y a également de nombreux clients privés, en majorité dans le sud de l'Allemagne où on est resté particulièrement sensible aux problèmes de radiation après Tchernoby lorsqu'un réacteur de cette centrale nucléaire, en Ukkraine, a explosé en 1986, causant des retombées radioactives notamment en Europe centrale, selon M. Rische.

Sur Internet
"En février et début mars, il n'y a eu aucune commande pour ce type d'article. Mais entre le 7 et le 15 mars on a enregistré 8 commandes, soit autant que pendant toute l'année dernière", a indiqué Patricia Rohde du site d'achats en ligne mercateo.de. Le site a enregistré 20 demandes avec le mot-clé "compteur Geiger" 7 mars. Une semaine plus tard le nombre de demandes était passé à 4.223. Gamma Scout, une société qui fabrique des compteurs Geiger et qui les distribue en Allemagne notamment par l'intermédiaire d'une chaîne de magasins d'électronique, affirme avoir vendu tout son stock en deux jours.

"Nous avons tout vendu et nous ne pouvons prendre de nouvelles commandes avant juin", a indiqué Efa Mirow, une porte-parole de la société, qui refuse de préciser le nombre d'appareils vendus, mais selon qui les ventes ont été multipliées par 20.

Les appareils, d'un coût unitaire de 300 à 500 euros, "sont notamment achetés par des compagnies allemandes et étrangères qui travaillent au Japon, surtout dans la région de Tokyo où on ne trouve plus un seul compteur à vendre", selon Mme Mirow.