Cet article date de plus de sept ans.

Le roi des Belges, Albert II, annonce qu'il abdiquera le 21 juillet

"Mon âge et ma santé ne me permettent plus d'exercer ma fonction comme je le voudrais", a-t-il déclaré.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le roi des Belges, Albert II, le 3 juillet 2013. (ERIC LALMAND / BELGA)

Le roi des Belges, Albert II, a annoncé qu'il abdiquera le 21 juillet, lors d'une allocution mercredi 3 juillet. "Mon âge et ma santé ne me permettent plus d'exercer ma fonction comme je le voudrais", a-t-il déclaré. Cette nouvelle avait été éventée par les médias belges dans la journée.

"Après 20 ans de règne, j'estime donc que le moment est venu de passer le flambeau à la génération suivante. Je constate que le prince Philippe est bien préparé pour me succéder. Il jouit avec la Princesse Mathilde de toute ma confiance", a déclaré le roi Albert. Son fils aîné, Philippe, est âgé de 53 ans.

Un rôle crucial pendant la crise de 2010-2011

Albert II a lui récemment fêté ses 79 ans. Pendant la longue crise politique de 2010-2011, le roi avait joué un rôle de médiateur salué par tous les partis, à l'exception des indépendantistes flamands de la N-VA. Une nouvelle percée du séparatisme flamand est attendue aux élections du printemps 2014.

Né le 6 juin 1934, le deuxième fils de Léopold III et de la reine Astrid était devenu le sixième monarque belge le 9 août 1993, après le décès inopiné de son frère, le roi Baudouin, qui n'avait pas eu d'enfant. Albert II est le premier souverain belge à quitter volontairement le pouvoir dans l'histoire du pays.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.