Cet article date de plus de douze ans.

Le Parti démocratique du Kosovo (PDK) du Premier ministre Hashim Thaci est arrivée en tête des élections municipales

Selon les résultats provisoires lundi, 16 municipalités sur 36 sont déjà dotées d'une majorité. Un 2e tour aura lieu dans un mois dans les 20 autres pour départager les deux listes arrivées en tête.Les Kosovars se sont rendus aux urnes dimanche pour les 1res élections depuis la proclamation d'indépendance de l'ex-province serbe en février 2008.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Une banderole des supporters du club national de foot kosovar au nom de leur pays (archives) (AFP/DIMITAR DILKOFF)

Selon les résultats provisoires lundi, 16 municipalités sur 36 sont déjà dotées d'une majorité. Un 2e tour aura lieu dans un mois dans les 20 autres pour départager les deux listes arrivées en tête.

Les Kosovars se sont rendus aux urnes dimanche pour les 1res élections depuis la proclamation d'indépendance de l'ex-province serbe en février 2008.

Pas moins de 70 partis étaient en lice dans ce scrutin dominé par les grandes formations. Le PDK a conquis cinq villes et dit avoir réuni 38% à 43% des suffrages, résultat qui a satisfait le chef du gouvernement Hashim Thaci. L'Alliance pour le futur du Kosovo de l'ancien Premier ministre Ramush Haradinaj en a gagné quatre et la Ligue démocratique du Kosovo du président Fatmir Sejdiu trois. Cette dernière a revendiqué la victoire dans la capitale Pristina..

Pour les observateurs, le faible taux de participation, 45%, reflète la désillusion de nombreux Kosovars face au piètre état de l'économie et à la corruption. "Les gens qui votent aujourd'hui sont principalement des militants du parti", a relevé Halil Matochi, un analyste politique.

La Commission électorale a fait savoir qu'il n'y avait eu aucune irrégularité grave et que les bureaux de vote avaient fermé leurs portes à 18h00 GMT.

Rares sont ceux qui s'attendent à ce que les vainqueurs des élections puissent changer quoi que ce soit au chômage endémique, qui touche 40% de la population active, et créer des emplois pour les 30.000 jeunes qui arrivent chaque année sur le marché du travail. Nombre d'entre eux continueront de quitter le pays pour chercher du travail à l'étranger.

Les Albanais de souche représentent plus de 90% des quelque deux millions d'habitants du Kosovo. Les dirigeants serbes, à Belgrade, ont conseillé aux électeurs serbes du Kosovo de ne pas "légitimer" son indépendance en se rendant aux urnes. De fait, le taux de participation était minime dans les enclaves serbes du nord du Kosovo, comme à Mitrovica.

Environ 1,5 million d'électeurs étaient appelés aux urnes pour élire les maires et conseillers municipaux des 36 communes du pays. Un second tour aura lieu dans un mois et ce n'est qu'alors que l'on saura qui a remporté le scrutin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.