Cet article date de plus de huit ans.

Le mari de la reine Elizabeth II à nouveau hospitalisé

Il doit subir une "intervention à visée exploratrice à la suite d'examens de l'abdomen", selon Buckingham Palace.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le prince Philip lors d'une garden party à Buckingham Palace, jeudi 6 juin, avant son départ pour l'hôpital. (MATT DUNHAM / POOL)

Retour à l'hôpital. Le prince Philip, 91 ans et époux de la reine Elizabeth II, est, pour la quatrième fois en moins de deux ans, hospitalisé, jeudi 6 juin. Il doit subir, à Londres, une "intervention à visée exploratrice à la suite d'examens de l'abdomen", a annoncé le Palais de Buckingham.

Le duc d'Edimbourg, qui doit fêter ses 92 étés lundi 10 juin, devrait "rester jusqu'à deux semaines" à la London Clinic, où il a été admis, selon le communiqué. Cette hospitalisation était prévue après des examens réalisés au cours de la semaine écoulée, a voulu rassurer une porte-parole de Buckingham. L'opération est prévue vendredi, a-t-elle ajouté, assurant que le prince était "en très bonne santé".

David Cameron lui adresse ses "meilleurs vœux"

Lundi soir, le prince Philip avait dû renoncer à accompagner son épouse à une réception pour des raisons de santé, "après avoir perdu la voix temporairement", selon Buckingham. Mais il s'était rendu le lendemain à la messe à l'abbaye de Westminster célébrant le 60e anniversaire du couronnement d'Elizabeth. Il y était apparu en forme aux côtés de la souveraine.

Le Premier ministre britannique David Cameron a adressé ses "meilleurs voeux" de rétablissement au duc. "Je lui souhaite un rétablissement rapide", a-t-il ajouté sur son compte Twitter. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.