Cet article date de plus de dix ans.

Le gouvernement libéral-conservateur danois va introduire un système à points pour obtenir le titre de séjour

Le délai d'obtention du permis de séjour permanent dépendra d'un "système de points où les capacités d'intégration, par le biais notamment de l'emploi ou de l'éducation, seront récompensées, tandis que le manque de volonté de s'intégrer sera sanctionné".Un système similaire de permis de séjour à points est en préparation en Italie.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le premier ministre danois, Lars Lokke Rasmussen. 07/11/09 (AFP Derek Blair)

Le délai d'obtention du permis de séjour permanent dépendra d'un "système de points où les capacités d'intégration, par le biais notamment de l'emploi ou de l'éducation, seront récompensées, tandis que le manque de volonté de s'intégrer sera sanctionné".

Un système similaire de permis de séjour à points est en préparation en Italie.

Ce système ne concerne cependant pas les ressortissants de l'Union européenne qui doivent, eux aussi, posséder un titre de séjour pour résider dans le pays.

Le gouvernement danois veut également faciliter l'expulsion des personnes qui abusent de leur droit de séjour pour commettre des escroqueries aux prestations sociales ou qui troublent l'ordre public en entravant par exemple le travail de la police ou d'autres autorités (ambulances, voitures de pompiers etc...).

Ces nouvelles mesures font suite au large remaniement ministériel intervenu mardi au lendemain de la démission du ministre de la Défense. Ce remaniement était attendu depuis la prise de fonction l'année dernière du premier ministre Lars Lokke Rasmussen, au cours de laquelle il avait hérité d'un gouvernement qu'il n'avait pas nommé.

Au 1er janvier 2010, le Danemark comptait 329.940 immigrés (6,0% de la population), dont 178.425 issus de pays non occidentaux, selon l'Institut national de la statistique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.