Le gouvernement de coalition néerlandais, divisé sur la question de l'Afghanistan, est tombé

Le Premier ministre Jan Peter Balkenende a présenté samedi à la reine la démission des ministres et des secrétaires d'Etat du PvdA, le parti travailliste.Les travaillistes, un des trois partis de la coalition, étaient opposés au maintien d'une mission militaire néerlandaise en Afghanistan.

Le Premier ministre néerlandais Jan Peter Balkenede annonce la démission des ministres travaillistes (20 février 2010)
Le Premier ministre néerlandais Jan Peter Balkenede annonce la démission des ministres travaillistes (20 février 2010) (F3)

Le Premier ministre Jan Peter Balkenende a présenté samedi à la reine la démission des ministres et des secrétaires d'Etat du PvdA, le parti travailliste.

Les travaillistes, un des trois partis de la coalition, étaient opposés au maintien d'une mission militaire néerlandaise en Afghanistan.

Réunis depuis vendredi en fin de matinée, les ministres des trois partis de la coalition de centre gauche n'ont pas réussi à se mettre d'accord. Le Premier ministre, sous pression des Etats-Unis notamment, souhaitait une poursuite des discussions sur la présence en Afghanistan. L'Otan a demandé à La Haye de maintenir un an de plus une mission "de petite taille" pour former les forces afghanes. Le PvdA y était catégoriquement opposé.

Jan Peter Balkenende, qui était à la tête d'une coalition de centre-gauche depuis 2007, son quatrième gouvernement depuis 2002, a ajouté qu'il allait "mettre à disposition les portefeuilles et fonctions des autres ministres et secrétaires d'Etat".

Des élections législatives vont devoir être organisées, un an avant l'échéance prévue en mars 2011. "Des élections vont avoir lieu probablement avant l'été, en juin au plus tard", a déclaré un porte-parole du ministère de l'Intérieur, Vincent van Steen. La reine "va accepter que le gouvernement ne peut pas gouverner", a estimé le porte-parole. "Chacun s'attend à ce qu'elle dissolve le gouvernement et ordonne de nouvelles élections dès que possible", a-t-il ajouté.

En Afghanistan depuis août 2006, les Pays-Bas ont déployé 1950 soldats dans la province d'Uruzgan (sud). Leur retrait doit commencer en août et être achevé à la fin de l'année, selon une décision prise en 2007 par le gouvernement et entérinée par les députés. 21 soldats néerlandais ont été tués en Afghanistan.