Le froid s'est abattu sur le continent avec plusieurs semaines d'avance, y battant record sur record

La vague de froid qui frappe l'Europe centrale a fait depuis 24 heures dix-sept nouveaux morts, dont douze en Pologne, portant à 45 le bilan des victimes vendredi.Au Royaume-Uni, où il n'avait pas neigé aussi tôt dans l'année depuis 17 ans, plusieurs régions étaient recouvertes par 2 à 5 cm de neige, ce qui a provoqué le chaos dans les transports.

Un chasse-neige dans les rues de Berlin le 2 décembre 2010
Un chasse-neige dans les rues de Berlin le 2 décembre 2010 (AFP/JOHANNES EISELE)

La vague de froid qui frappe l'Europe centrale a fait depuis 24 heures dix-sept nouveaux morts, dont douze en Pologne, portant à 45 le bilan des victimes vendredi.

Au Royaume-Uni, où il n'avait pas neigé aussi tôt dans l'année depuis 17 ans, plusieurs régions étaient recouvertes par 2 à 5 cm de neige, ce qui a provoqué le chaos dans les transports.

En France, le mercure est descendu à -15,3° C à Orléans et il faut remonter à 1946 pour retrouver trace d'un froid semblable en novembre ou en décembre.

Aéroports fermés, trafic Eurostar perturbé, milliers de poids lourds bloqués sur des routes impraticables, une partie de l'Europe, de la Grande-Bretagne jusqu'à l'Italie, était paralysée mercredi par le froid et la neige qui ont fait une dizaine de morts ces dernières
vingt-quatre heures dans l'est du continent.

Des retards et des annulations affectaient les trains Eurostar entre Londres, Paris et Bruxelles, cependant que les aéroports de Gatwick, au sud de la capitale britannique, et d'Edimbourg, en Ecosse, étaient fermés dans la matinée. Le London City Airport a de son côté annulé des vols.

Au Royaume-Uni, la vague de froid continuait de sévir avec des minimales de -20°C dans la nuit dans les Highlands, en Ecosse, et de nombreuses écoles sont demeurées closes pour la troisième journée consécutive.

En Allemagne, Un homme de 62 ans est mort de froid dans l'est de l'Allemagne, le premier cet hiver, a indiqué vendredi la police régionale, alors que des accidents de la route mortels dus aux conditions météos difficiles ont été signalés.

Les Pays-Bas, où les températures ont été comprises mercredi entre -5 et -8 degrés, battant le record du 1er décembre le plus froid depuis 1940. Les chutes de neige lundi soir ont provoqué 871 kilomètres de bouchons sur les autoroutes, autre record historique.

En Pologne la vague de froid qui s'est abattue sur l'Europe centrale a fait trente morts cette semaine. Quatre autres en République tchèque et quatre en Lituanie, ont annoncé jeudi des responsables de ces pays. Les victimes sont principalement des hommes âgés de 35 à 60 ans, sans domicile fixe, souvent sous l'emprise de l'alcool.

En Russie, onze personnes sont mortes de froid à Moscou depuis le début de la semaine, dont deux au cours des dernières 24h. La capitale russe fait fasse à un froid inhabituel pour la saison, les températures étant descendues jusqu'à -24 degrés celsius ces derniers jours. Selon le chef du service météorologique russe, ce froid anormal n'est observé en Russie que "tous les 30 à 50 ans".

En Espagne, le froid et la neige continuaient à poser des problèmes, en particulier pour le transport scolaire, dans le nord et le centre.

Dans la région de Huesca (nord-est), il a fait lundi jusqu'à -10°C. La Galice (nord-ouest), la Catalogne (nord-est) et la Castille-et-Leon (centre) ont aussi été touchées par la neige et 5.000 élèves ont été privés de cours mardi.

La moitié nord du Portugal est de même sous la neige depuis lundi, avec à la clé des difficultés de circulation, en particulier dans les régions de Guarda (centre), Vila Real (nord) et Bragança (nord-est).

L'Italie souffre du froid dans le nord et en montagne (-10°C à Aoste, -4°C à Bolzano).

Tout le nord-ouest de l'Italie a été recouvert d'un épais manteau neigeux mercredi matin, ce qui a ralenti la circulation en ville, comme à Milan, et sur les autoroutes des régions de Lombardie, du Piémont et d'Emilie-Romagne.

Le centre de Venise était sous les eaux après une importante marée qui les a fait monter jusqu'à 111 cm. A Rome, le Tibre est aussi en crue à la suite des fortes pluies qui tombent sur la capitale et sa région.

Quant à la Suisse, elle a enregistré "la nuit la plus froide de novembre de ces 45 dernières années" dans certaines régions, selon Météosuisse : à La Brévine, dans le canton de Neuchâtel, le thermomètre est tombé à -30,4°C, -13,9°C ont été enregistrés dans la capitale Berne.

En Suède, il a fait dans la nuit à Stockholm -11,3°C, "la température la plus basse depuis novembre 1965", d'après la météo suédoise. A l'aéroport de Sundsvall, à 300 kilomètres au nord de la capitale, le thermomètre est descendu à -22,1°C, son plus bas niveau depuis 1943.

En Norvège, ce mois de novembre devrait rester dans les annales comme le plus froid depuis 1919, avec un écart de 3,57°C par rapport aux normales saisonnières.