Cet article date de plus de dix ans.

Le déficit italien a été multiplié par près de trois en avril à 3,7 milliards d'euros, contre 1,3 milliard en avril 2010

Sur un an, les importations ont bondi de 20,7% tandis que les exportations ont progressé de 12,9%, a indiqué vendredi l'Institut italien des statistiques Istat dans un communiqué.Cette lourde aggravation du déficit commercial est due principalement à l'augmentation de la facture énergétique.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Vue aérienne du Colisée de Rome (11/05/2011) (AFP / STR)

Sur un an, les importations ont bondi de 20,7% tandis que les exportations ont progressé de 12,9%, a indiqué vendredi l'Institut italien des statistiques Istat dans un communiqué.

Cette lourde aggravation du déficit commercial est due principalement à l'augmentation de la facture énergétique.

Les importations de biens énergétiques ont en effet bondi de 37,4% sur un an et en excluant l'énergie, l'Italie aurait enregistré un excédent commercial de 2,35 milliards d'euros en avril.

Outre l'énergie, les importations italiennes ont été tirées en avril par les ordinateurs, l'électronique ou les moyens de transport hors automobiles importés de Chine, a souligné l'Istat.

Les importations en provenance du Royaume-Uni (+59,6%), de l'Inde (+55,2%) ou de la Chine (+43,6%) ont connu les progressions les plus marquées.

Au niveau des exportations, les hausses les plus importantes ont concerné les Etats-Unis (+40,4%), le Mercosur (+40%), les pays de l'Asean (+30,9%), la Suisse (+26,1%) ou la Turquie (+25,8%).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.