Cet article date de plus de douze ans.

La Pologne et les Etats-Unis ont signé vendredi un accord en vue du stationnement des militaires en territoire polonais

"Cet accord est une bonne base de coopération entre les forces armées américaines et polonaises pour l'avenir", a dit aux journalistes le ministre polonais de la Défense, Bogdan Klich, après la cérémonie de signature."Pour la Pologne, cela signifie un renforcement de notre sécurité nationale" a-t-il également souligné.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La Pologne entend faire face à la Russie qui a réaffirme ses ambitions en politique étrangère. (AFP)

"Cet accord est une bonne base de coopération entre les forces armées américaines et polonaises pour l'avenir", a dit aux journalistes le ministre polonais de la Défense, Bogdan Klich, après la cérémonie de signature.

"Pour la Pologne, cela signifie un renforcement de notre sécurité nationale" a-t-il également souligné.

Le chef de la diplomatie polonaise, Radoslaw Sikorski, a noté que l'accord Sofa était conclu une semaine après l'envoi de 600 autres soldats polonais en Afghanistan - où leur pays en a déjà déployé 2.000 - en réponse à l'appel adressé récemment par le président Barack Obama aux alliés de Washington.

"(Cet accord) est une sorte de symbole, car il y a eu dans le passé, stationnées en Pologne sans y avoir été invitées, des forces qui n'étaient pas les bienvenues. Je parle des Allemands ou des Russes", a déclaré l'analyste militaire Roman Kuzniar à Reuters Television en se référant à la Seconde Guerre mondiale et à la domination soviétique de l'après-guerre.

Ellen Tauscher, sous-secrétaire d'Etat américaine au contrôle des armements et à la sécurité internationale, a fait savoir que les Etats-Unis espéraient envoyer des troupes en Pologne dans les meilleurs délais, mais sans avancer de date.

L'accord "Patriot", conclu l'an dernier par Varsovie et l'ex-administration Bush avant d'être repris à son compte par Obama, prévoit qu'une batterie Patriot armée soit envoyée d'Allemagne en Pologne plusieurs fois par an jusqu'en 2012.

Selon des responsables polonais, une batterie serait basée en Pologne à titre permanent à compter de 2012, et Varsovie a en outre l'intention d'acquérir son propre système de défense antimissile.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.