Cet article date de plus d'onze ans.

La police italienne a désamorcé lundi un colis suspect découvert à l'ambassade de Grèce à Rome

Le colis suspect découvert lundi à l'ambassade de Finlande auprès du Vatican à Rome s'est avéré être sans danger, tout comme celui découvert à l'ambassade d'Albanie.Jeudi, des colis piégés avaient explosé dans les ambassades de Suisse et du Chili, faisant deux blessés.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
A l'ambassade du Chili à Rome le 23 décembre (AFP)

Le colis suspect découvert lundi à l'ambassade de Finlande auprès du Vatican à Rome s'est avéré être sans danger, tout comme celui découvert à l'ambassade d'Albanie.

Jeudi, des colis piégés avaient explosé dans les ambassades de Suisse et du Chili, faisant deux blessés.

Ces attentats ont été revendiqués par une fédération anarchiste, proche de groupes extrémistes grecs.

Les autorités italiennes ont fait savoir que le paquet désamorcé à l'ambassade de Grèce était similaire à ceux qui ont explosé jeudi aux ambassades de Suisse et du Chili, ainsi qu'à l'engin explosif rudimentaire découvert dans une rame vide du métro romain la semaine dernière.

La coopération entre la police grecque et italienne s'est intensifiée lundi après la découverte à Rome d'un nouveau colis piégé, cette fois à l'ambassade de Grèce, a-t-on appris de source policière à Athènes. "Après la découverte de ce paquet, notre coopération avec la police italienne est plus étroite", a indiqué à l'AFP une source policière, ayant requis l'anonymat.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.