Cet article date de plus de quatre ans.

LA PHOTO. Le pape François à Auschwitz

C'est par ce portail affichant la phrase «Arbeit macht frei» (le travail rend libre), d'un cynisme achevé, que les Européens déportés par les nazis pénétraient dans Auschwitz-Birkenau (Pologne), camp de concentration et d'extermination. Près de 1.1 million de personnes y ont été assassinées. François est le 3e pape à s'y rendre, le 1er ayant été Karol Wojtyła, alias Jean-Paul II, le 7 juin 1979.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié Mis à jour
Temps de lecture : < 1 min.
pour encourager et soutenir les jeunes aux Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ), le pape François est allé se recueillir au camp de concentration et d'extermination d'Auschwitz. En Pologne, il se trouve sur les terres de Jean-Paul II, initiateur des JMJ. Lors de son intervention devant les jeunes catholiques, il entend mettre l'accent sur la nécessité d'ouverture à l'égard des migrants.  (JANEK SKARZYNSKI / AFP)
A l'occasion de sa venue à Cracovie, pour encourager et soutenir les jeunes aux Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ), le pape François est allé se recueillir au camp de concentration et d'extermination d'Auschwitz. En Pologne, il se trouve sur les terres de Jean-Paul II, initiateur des JMJ. Lors de son intervention devant les jeunes catholiques, il entend mettre l'accent sur la nécessité d'ouverture à l'égard des migrants. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.